Aller au contenu principal

Coquart, Ernest

Statut
Publiée
Contributeur
Doulat, Fabienne
Dernière modification
03/04/2023 14:04 (il y a 11 mois)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Coquart
Prénom : 
Ernest
Sexe : 
Nom : 
Coquart
Prénom : 
Ernest Georges
Naissance et mort
Date de naissance : 
9 juin 1831
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 
Père : Coquart, François Henry (1800-1885), toiseur vérificateur [architecte] ; Mère : Niquet, Isaline
Date de mort : 
9 avril 1902
Lieu de mort : 
Commentaire Mort : 
Grand-Montrouge
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l'Ecole des Beaux-Arts : 1457. Ernest Georges Coquart, né à Paris 7è le 9 juin 1831, fils de François Henri Coquart (1800-1885) toiseur vérificateur [architecte], et de Isaline Niquet, élève d'Hippolyte Lebas, admis le 17 décembre 1847, son dossier d'élève ne contient que sa feuille de valeurs, obtient un total de 18 valeurs, admis 7è au 2è essai du Concours de Rome le 27 avril 1850, 1è classe le 7 juin 1850, obtient 10 Médailles (7 Secondes Médailles en esquisses les 7 mai et 9 juillet 1852, 14 janvier 1853, 13 janvier 1854, 12 janvier, 16 mars et 4 mai 1855, 2 Premières Médailles en projets rendus les 16 mars et 4 mai 1855, et 1 Seconde Médaille en projet rendu le 6 juillet 1855), admis 13è au 2è essai du Concours de Rome le 26 avril 1851, admis 4è au 2è essai le 1er mai 1852, admis 1er au 2è essai le 30 avril 1853, logiste au Concours de Rome le 7 mai 1853 et Second Grand Prix le 17 septembre 1853 (Musée pour une Capitale), logiste le 6 mai 1854, 2è accessit à la Grande Médaille d'émulation le 1er septembre 1854 (avec 15 valeurs), Grande Médaille d'émulation et Prix Abel Blouet le 1er septembre 1855 (avec 29 valeurs), 3è logiste au Concours de Rome le 3 mai 1856, 2è logiste le 25 avril 1857, 1er logiste le 24 avril 1858 et Grand Prix de Rome le 18 septembre 1858 (Hôtel Impérial des Invalides de la Marine), Prix Deschaumes de l’Académie des Beaux-Arts en 1858, pensionnaire à l'Académie de France, Villa Médicis à Rome du 27 janvier 1859 au 31 décembre 1863, diplômé de droit le 1er janvier 1888 (architecte à Paris 13è [en 1875], Paris 16è [entre 1878 et 1882], Paris 1er [en 1888 et 1889], et Paris 4è [entre 1892 et 1900]; inspecteur aux travaux de la Cour de Cassation au Palais de Justice de Paris de 1864 à 1871, sous la dir. de Louis Duc; expose au Salon des artistes français à Paris en 1865, Temple de la Victoire aptère, à Athènes; Les Propylées, à Athènes, Médaille, 1866, Peintures d'un sarcophage trouvé à Pœstum, dans le musée de Naples; Panneau d'un triclinium à Pompeï, peinture conservée dans le musée de Naples, 1880, Forum de Pompéi; Ruines d'Agrigente (Sicile), et 1882, Arc d'Adrien, à Athènes, et à l'Exposition universelle à Paris en 1889, La chapelle du grand séminaire de Laval; La Grand'Chambre de la Cour de cassation, à Paris, Médaille d'or; mission archéologique et épigraphique sur l'île de Samothrace, Grèce, en août 1866, pour le compte du gouvernement français; architecte diocésain de Laval du 17 juillet 1875 à 1883, auteur de la chapelle du Grand Séminaire de Laval (1882-1883); architecte en chef des Bâtiments civils et palais nationaux, membre du Conseil général des bâtiments civils en 1874-1875, 1881-1882, révoqué de ses fonctions en novembre 1890; chargé de l'École des beaux-arts en 1871, installe les musées des Antiques (1875-1878) et de la Renaissance (1876-1880), et aménage également en ateliers l'ancien hôtel de Chimay acquis par l'École (1884-1889), et dessine les monuments à Henri Regnault (1876), en coll. avec Jean Louis Pascal, à Félix Duban (1879, non réalisé) et à Auguste Rougevin (1889-1890), révoqué en 1890; 1er Prix au concours pour le monument de Coulmiers en 1876, et exécution (1876-1877), 2è Prix au concours pour le musée d'Épinal en 1890, avec son élève Delaire, et exécution; monument aux généraux Clément Thomas et Lecomte au Père Lachaise (1872-1875), monument Crespel à Lille, sépulture de Ph. Fouquet à Rugles, Eure, atelier du statuaire Louis Léon Cugnot (1835-1894); nommé architecte en chef à la mort de Louis Duc en 1879, Grand'Chambre de la Cour de Cassation, jusqu'à sa révocation en 1890; expert près le Tribunal civil de la Seine; révoque de ses fonctions d'architecte des Bâtiments civils en novembre 1890; professeur chef d'atelier libre à l'École des beaux-Arts de 1867 à 1881 [atelier fondé par des dissidents de l’atelier André qui refusent de suivre ce dernier lorsqu’il est nommé à la tête de l’atelier officiel d'Alexis Paccard, atelier situé 8, rue Garancière, Paris 6è], cède son atelier à Gustave Adolphe Gerhardt en 1881, chargé de l'enseignement des arts simultanés à l'École à la création de cet emploi le 31 octobre 1883, à 1902; membre de jurys dans les Salons, et l'Exposition universelle de 1889; élu membre titulaire de l'Académie des Beaux-Arts, section d'architecture, le 9 mai 1888 au fauteuil de Charles Auguste Questel; membre de la S.A.D.G. en 1888, et de la Société des artistes français; chevalier de la Légion d'honneur (décret du 9 février 1876, ministère de l'Instruction publique), officier d'Académie en 1888; malade depuis plusieurs mois, mort à Paris (Grand-Montrouge) le 9 avril 1902, obsèques à Saint-Jacques de Montrouge le samedi 12 avril 1902, inhumation au cimetière Montparnasse; Archives nationales de France, AJ/52/360, dossier d’élève, et LH/586/38, dossier Légion d'honneur; fonds au musée d’Orsay, RF 15457 à 15479, et ARO 1984 79 à 81; notice biographique dans L'Architecture, 20 décembre 1890, p. 619; "Les Maîtres de l'architecture française, Ernest Coquart", La Construction moderne, 29 juin 1895, p. 457-460, avec un portrait photographique en p. 458; annonce de décès dans L'Architecture, 12 avril 1902, p. 115, notice nécrologique par Charles Albert Gautier dans L'Architecture, 19 avril 1902, p. 121-123; Charles Albert Gautier, notice sur sa vie et ses œuvres, dans L'Architecture, 10 et 17 janvier, 1903, p. 10-13, 17-18, pl. 4-7, avec un portrait photographique de l'architecte en page 10; annonce de décès par Charles Lucas dans La Construction moderne, 12 avril 1902, p. 336, notice nécrologique par Charles Lucas dans La Construction moderne, 19 avril 1902, p. 347-348, et 26 avril 1902, p. 360; Élie Brault, 3; Delaire, 1907; Marie-Laure Crosnier Leconte in DA, 1996; Marie-Christine Hellmann, "Les Architectes de l'École française d'Athènes", Bulletin de correspondance hellénique, vol. 120, livraison 1, 1996, p. 191-222, en ligne sur Persée ; Marie-Laure Crosnier Leconte in AKL, 1999; J. M. Leniaud, Répertoire des architectes diocésains du XIXe siècle, 2003 : en ligne; Dugast et Parizet; Musée d'Orsay, documentation)
Concours
Concours : 
Date de jugement : 
7 mai 1853
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : logiste
Concours : 
Date de jugement : 
17 septembre 1853
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 2ème Grand Prix
Concours : 
Date de jugement : 
6 mai 1854
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : logiste
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
17 décembre 1847 - 18 septembre 1858
Sujet concours admission : 
Un pavillon de retraite pour un savant
Matricule : 
1457
Date de passage en première classe : 
7 juin 1850
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole.
Ateliers
Bibliographies / archives
Commentaire Bibliographies / archives : 
Contenu du dossier personnel : Le dossier d'élève contient : 1 feuille de valeurs (10 jugements entre le 28 avril 1848 et le 7 juin 1850, 18 valeurs) ; 1 feuille de valeurs de 1ere classe (19 jugements entre le 9 juillet 1852 et le 18 septembre 1858).
Commentaire Bibliographies / archives : 
Contenu du dossier personnel : Le dossier d'élève contient : 1 feuille de valeurs (10 jugements entre le 28 avril 1848 et le 7 juin 1850, 18 valeurs) ; 1 feuille de valeurs de 1ere classe (19 jugements entre le 9 juillet 1852 et le 18 septembre 1858).
Commentaire Bibliographies / archives : 
Contenu du dossier personnel : Le dossier d'élève contient : 1 feuille de valeurs (10 jugements entre le 28 avril 1848 et le 7 juin 1850, 18 valeurs) ; 1 feuille de valeurs de 1ere classe (19 jugements entre le 9 juillet 1852 et le 18 septembre 1858).
Sources en ligne
Référence de notice : 
137
Date de consultation : 
05/07/2016
Référence de notice : 
LH/586/38
Date de consultation : 
16/12/2016
Organisme : 
Référence de notice : 
DOI : 10.3406/bch.1996.4594
Date de consultation : 
10/05/2017
Commentaire Sources en ligne : 
Hellmann, Marie-Christine. « Les architectes de l'École française d'Athènes ». Bulletin de correspondance hellénique. Vol. 120, livraison 1, 1996. pp. 191-222.
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
Dossier élève vérifié
pas d'informations sur son père ni qu'il est diplômé de droit en 1888.