Accès identifié

Veuillez patienter ...

Fayeton, Jean (29 mars 1908 - 17 février 1968)

Identification
NOM
Fayeton, Jean
AUTRE NOM
Fayeton, Jean Louis Ambroise (nom provenant de la source d'archives)
Sexe masculin
Naissance 29 mars 1908
Suresnes  
Père : Fayeton, Louis Simon Joseph (métreur-vérificateur)
Décès 17 février 1968
Coordonnées
Activité
Commentaire biographique Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 9798. Jean Louis Ambroise Fayeton, né à Suresnes (Hauts-de-Seine) le 29 mars 1908, fils de Louis Simon Joseph Fayeton (1884-1952) métreur-vérificateur, et d'Adrienne Tiburce (1884-1969), ingénieur diplômé de l'École centrale des Arts et manufactures promotion 1931, service militaire d'octobre 1931 à octobre 1932, travaille d'abord comme ingénieur dans l'entreprise Fayeton et Voisin, élève de Houssin (architecte DPLG) [Louis Houssin ou André Houssin ?] (à l'atelier le 31 janvier 1935), Emmanuel Pontremoli et André Leconte, a tenté l'admission en février et juin 1934, admis en 2è classe le 11 mars 1935, obtient un total de 29 ½ valeurs dont 3 3è Médailles en statique, stéréotomie et dessin ornemental, 1è Médaille en construction, Prix Jaÿ, Prix Chedanne et 1è classe le 16 juillet 1936, obtient un total de 17 ½ valeurs dont 2 1è Secondes Médailles au Concours Bourgeois et Godeboeuf le 15 décembre 1936, et au Concours Rougevin et Eustache le 2 février 1937, diplômé le 14 juin 1938 (169è promotion, Fondation Israélite en Afrique du Nord (Synagogue, école et bain rituel, à Tunis, Tunisie), mention très bien, Médaille de bronze; publié par Vincent, 1937-38, pl. 111), accessit au Prix Albert Kahn 1938, mention au Concours Rougevin et Eustache et dernière mention le 5 février 1942, prisonnier de guerre du 20 juin 1940 au 13 janvier 1942 (architecte et ingénieur à Paris 9è [entre 1949 et 1967], associé à son ami Pierre Herbé; met au point un système de préfabrication d'immeubles, employé pour la première fois dans un ensemble porte des Lilas à Paris en 1952-56; nombreux logements, notamment les grands ensembles à Chevilly-Larue et l'Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), Belfort et Grand-Charmont (Doubs), logements sociaux à Roanne (Loire), Châteauroux (Indre), Clermont-Ferrand et Issoire (Puy-de-Dôme) et Paris; rénovation du centre de Darnétal, Seine-Maritime (850 logements); participe à plusieurs concours nationaux pour la conception de logements à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) en 1949-50, à Strasbourg (Bas-Rhin) en 1951, quartier Saint-Barthélemy à Marseille 14è, Bouches-du-Rhône, en 1958-59; immeubles bureau à Paris; bâtiments scolaires à Bourges, Cher, Ajaccio, Corse-du-Sud, et Bastia, Haute-Corse; bâtiments pour l'École centrale des Arts et manufactures, nombreux groupes industriels dans le Nord, l'Est et la Région parisienne, entrepôt commercial ou hangar Léon Herbart à Dunkerque, Nord, en 1949-52; architecte en chef de ZUPs, dont à Créteil, Val-de-Marne, en 1960 et Bordeaux, Gironde, en 1968-75; plusieurs ouvrages d'art, Pont suspendu d'Aquitaine (Lormont, Bordeaux, Gironde) en 1961-67, avec les ingénieurs Henri De La Serve, Marcel Fuzeau, Henri Grenier; spécialisé dans la construction de centrales thermiques, réalise en France la première grande centrale Émile Huchet à Carling, Moselle, en 1949-1957, puis à Grosbliederstroff (Moselle) en 1949, Champagne-sur-Oise, Val-d'Oise, Blénod-les-Pont, Meurthe-et-Moselle, et à l'étranger au Caire-Nord, Égypte, en 1949-51, à Istanbul, Turquie, en 1951, et à Hassi-Messaoud, Algérie, en 1958; architecte ordinaire des Bâtiments civils et palais nationaux en 1947, architecte en chef en 1953; agréé par le Ministère de la Reconstruction et de l'urbanisme pour la Moselle et la Seine-Maritime en 1951; membre du Groupe d'études de la création architecturale, fondé par Max Querrien, directeur de l'Architecture du cabinet André Malraux; répétiteur du cours de constructions civiles à l’École Centrale, directeur des études à l'École des Beaux-arts en 1965; participe à la réforme de l'enseignement de l'École des Beaux-Arts et dans la création des premières UP en 1968; membre du Comité de rédaction de L’Architecture d’aujourd’hui dès 1945; lieutenant de réserve d’artillerie; membre de la S.A.D.G. en 1939, démissionnaire en octobre 1955, reçu membre titulaire de l'Académie d'architecture le 18 juin 1956; chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 1952, chevalier de la Légion d'honneur en 1958; marié à Marguerite Joyeux (fille de l'entrepreneur Sylvain Joyeux), six enfants; mort le 17 février 1968; Archives nationales de France, AJ/52/1261, dossier d’élève, et 19800035/944/9866, dossier Légion d'Honneur [date du dernier document du dossier : 1970]; fonds au Centre d'archives d'architecture du XXe siècle, cote 077 Ifa; Cité de l'architecture et du patrimoine, fonds dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme (DAU), 133 ifa, DAU-0-FAYJE; Cité de l'Architecture et du Patrimoine: base archiwebture; ministère de la Culture, bases Mérimée, Mémoire et Léonore; AKLONLINE)
FORMATION
formation - scolarité à l'École des beaux-arts -
Dates de présence : Entre 11 mars 1935 et 5 février 1942
Sujet concours admission : Etude d'éléments analytiques : La porte extérieure d'un hôtel de style classique - Un marché public ; composition d'architecture : Un bureau de la navigation
Sujet du diplôme : Fondation israélite en Tunisie (Synagogue, école et bain rituel, à Tunis) - Date du diplôme : 14 juin 1938
Matricule : 9798 - N° de promotion : 169
Date de passage en première classe : 16 juillet 1936
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole.
CONCOURS
concours - Prix Jaÿ -
concours - Prix Chedanne -
concours - Concours Bourgeois et Godeboeuf - - Date de jugement : 15 décembre 1936
Classement : Seconde Médaille
concours - Concours Rougevin et Eustache - - Date de jugement : 2 février 1937
concours - Concours Rougevin et Eustache - - Date de jugement : 5 février 1942
Classement : mention
ATELIER
atelier - atelier de Pontremoli, Emmanuel - (1919 - 1932)
atelier - atelier de Leconte, André - (1942 - 1966)
Liens
Gestion documentaire
Source / Licence source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Base(s) de données Dictionnaire des élèves architectes de l’École des beaux-arts de Paris (1800-1968) - INHA
Référence notice INHA__PERSONNES__86775
Permalien https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/00286775
Saisi le 12/12/2008 00:00:00
Modifié le 10/07/2020 12:20:39
Voir les notices liées
Evénements biographiques et historiques   

Etat : Publiée (27/05/2015)

Saisi par: Dziewolski, Sandrine (12/12/2008)

Modifié par: csmadja (10/07/2020)