Accès identifié

Veuillez patienter ...

Siroux, Maxime (25 octobre 1907 - 1975)

Identification
NOM
Siroux, Maxime
AUTRE NOM
Siroux, Maxime Fernand (nom provenant de la source d'archives)
Sexe masculin
Naissance 25 octobre 1907
Paris  
Décès 1975
Coordonnées
Activité
Commentaire biographique Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 8754. Maxime Fernand Siroux, né à Paris 6è le 25 octobre 1907, fils de Fernand Marie Antoine Siroux, et de Marguerite Maria Royer, élève de Pierre André et René Patouillard-Demoriane, admis en 2è classe le 21 mars 1928, 1è classe le 15 juillet 1930, sous-massier de l'atelier en 1933, diplômé le 5 juin 1934 (157è promotion, Un consulat en Orient, mention assez bien) (en mission archéologique dès sa sortie de l'École sous la dir. de Roman Ghirshman; engagé comme architecte du gouvernement iranien à Téhéran en 1935; construit le campus universitaire de Téhéran, avec Mohsen Foroughi (1910-1983), André Godard (1881-1965) et Roland Dubrulle (1907-1983); participe aussi à la construction du Musée archéologique et d'une série de lycées dans les principales villes iraniennes; professeur à l'Université de Téhéran, directeur de la Faculté technique, entre 1935 et 1938; engagé dans la France Libre en Égypte en janvier 1942, constitue le Comité de la France libre en Iran; architecte à Casablanca, Maroc entre 1945 et 1959, autorisé à exercer le 12 février 1949; puis à Paris 16è [entre 1959 et 1962], et Saint-Cloud, Hauts-de-Seine [en 1967]; second séjour en Iran; expose au Salon des artistes français à Paris en 1929, Donnemarie-en-Montois – le vieux puits; Provins – masure, 1933, Biskra, Collioure (Pyrénées-Orientales), Tunis, Banyuls (Pyrénées-Orientales), Paulilles (Pyrénées-Orientales), Collioure, et 1934, Baghé-Chah, résidence impériale du XVIIe siècle, à Finn, près Kachan (Perse), mention honorable; publications: "Le Temple zoroastrien de Shari-Fxbàd", Athar-é Iran, Annales du service archéologique de l'Iran, T. I, fasc. 2, 1936, Caravansérails de l'Iran, Le Caire, 1949, Anciennes voies et monuments routiers de la région d’Ispahan, Le Caire, 1971; membre titulaire de l'Association des élèves et anciens élèves de l'École nationale et supérieure des Beaux-arts ou Grande Masse de l'École des Beaux-arts en 1930, membre de la S.A.D.G. en 1947, figure encore dans l'annuaire 1962, mais plus dans l'annuaire 1973, et de la Société des artistes français; inscrit à l'Ordre des architectes en 1954; chevalier de la Légion d'honneur, officier de la Santé publique; marié à Françoise Marie Guérin (1913-1970); mort en 1975; Archives nationales de France, AJ/52/1279, dossier d’élève et 19800035/1323/53165, dossier Légion d'honneur [date du dernier document du dossier : 1977]; Cosroe Chaqueri, "Siroux Maxime (1907-1975) archéologue", in François Pouillon, Dictionnaire des orientalistes de langue française, Paris, Karthala, 2008, p. 959)
FORMATION
formation - scolarité à l'École des beaux-arts -
Dates de présence : Entre 21 mars 1928 et 5 juin 1934
Sujet concours admission : Une Salle des fêtes
Sujet du diplôme : Un Consulat en Orient - Date du diplôme : 5 juin 1934
Matricule : 8754 - N° de promotion : 157
Date de passage en première classe : 15 juillet 1930
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole.
ATELIER
atelier - atelier d'André, Pierre - (1919 - 1931)
atelier - atelier de Patouillard-Demoriane, René - (1931 - 1937)
Liens
Gestion documentaire
Source / Licence source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Base(s) de données Dictionnaire des élèves architectes de l’École des beaux-arts de Paris (1800-1968) - INHA
Référence notice INHA__PERSONNES__85926
Permalien https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/00285926
Saisi le 28/11/2008 00:00:00
Modifié le 10/07/2020 12:25:04

Etat : Publiée (05/05/2015)

Saisi par: Dziewolski, Sandrine (28/11/2008)

Modifié par: csmadja (10/07/2020)