Accès identifié

Veuillez patienter ...

Froidevaux, Yves (3 novembre 1907 - 28 mai 1983)

Identification
NOM
Froidevaux, Yves
AUTRE NOM
Froidevaux, Yves Marie Joseph (nom provenant de la source d'archives)
Sexe masculin
Naissance 3 novembre 1907
Paris  
Décès 28 mai 1983
Paris  
obsèques en l'église Saint-Sulpice à Paris
Coordonnées
Activité
Commentaire biographique Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 8578. Yves Marie Joseph Froidevaux, né à Paris 7è le 3 novembre 1907, fils d’Amédée Marie Froidevaux employé de commerce, et de Geneviève Marie Lucie Pauline Monmouceau, élève de Pierre André (à l’atelier le 23 octobre 1925 et le 2 février 1927), Germain Grange et René Patouillard-Demoriane, a tenté l’admission en février et juin 1926, admis en 2è classe le 16 mars 1927, obtient un total de 23 valeurs dont 1 1è Seconde Médaille en enseignement simultané des trois arts, 1è classe le 23 mars 1931, obtient un total de 21 ½ valeurs dont 2 Secondes Médailles en modelage et histoire de l’architecture et 1 1è Seconde Médaille en projet rendu, mention au Prix Paul Delaon le 19 avril 1932, massier de l'atelier en 1933, diplômé le 21 février 1933 (153è promotion, Un couvent de religieux français au Mont Liban (Syrie), note 3,5, Médaille du meilleur diplôme 1933), 1er Prix Chenavard ex aequo le 1er avril 1935 (Les jardins suspendus de Babylone), marié à Madeleine Flandrin en 1933, Médaille d’argent de la Société centrale des architectes, fondation Paul Cabanié, en 1935 (Les Jardins suspendus de Babylone), mention au Concours Bourgeois et Godeboeuf et dernière mention le 10 décembre 1935 (architecte à Versailles, Yvelines [entre 1929 et 1933], puis Paris 6è [entre 1933 et 1974]; architecte en chef des Monuments historiques au concours de 1938-39, chargé successivement de la Dordogne, de la Vienne, des Ardennes et de la Manche, adjoint à l'Inspection générale des Monuments historiques en 1953, inspecteur général en 1974; architecte des Bâtiments civils et palais nationaux; agréé M.R.U. pour la Manche en 1948; église paroissiale Notre-Dame-du-Calvaire à Châtillon (Hauts-de-Seine) en 1933, avec l'architecte Paul Flandrin (1902-1936), basilique Notre-Dame de la Trinité à Blois (Loir-et-Cher) en 1932-49, à la suite de Paul Rouvière; restauration de monuments historiques, essentiellement en Dordogne et dans la Manche, cathédrale de Coutances (Manche) entre 1944 et 1962, cathédrale-Saint-Front à Périgueux (Dordogne) entre 1940 et 1974, église-Saint-Nicolas à Rethel (Ardennes) entre 1940 et 1972, église de Valognes (Manche) entre 1946 et 1959, église Notre-Dame à Carignan (Ardennes) entre 1945 et 1973, avec Robert Renard et Jean Rocard, flèche de la cathédrale de Rouen entre 1974 et 1982, église Saint-Maclou à Rouen entre 1974 à 1981, cathédrale de Chartres entre 1973 et 1980, poursuit la restauration du Mont-Saint-Michel après 1957; restauration de la basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem entre 1972 et 1979; dessine les bornes commémoratives des points du Débarquement en 1944; maisons et ateliers pour les Compagnons du Tour de France à Toulouse et Marseille; secteur sauvegardé du Puy-en-Velay en 1968-69; immeubles et maisons particulières; expose au Salon des artistes français à Paris en 1931, Villes de Syrie; Ruines de Syrie, mention honorable, 1933, Couvent de religieux français au Mont Liban, Médaille de bronze et bourse de voyage, et 1935, Relevé de reconstitution de la maison des masques à Delos (étude du péristyle rhodien); Les jardins suspendus de Babylone, Médaille d'argent, Médaille d’argent de la Société centrale des architectes, fondation Paul Cabanié; diplôme d'honneur à l'Exposition internationale de Paris en 1937; professeur au Centre supérieur d'études des Monuments anciens, professeur d'histoire de l'architecture du Moyen-âge à l'École des Beaux-arts à partir de 1957; publication: Techniques de l'architecture ancienne -Construction et restauration, Liège-Bruxelles, 1986; membre de l'Association des élèves et anciens élèves de l'École nationale et supérieure des Beaux-arts ou Grande Masse de l'École des Beaux-arts, directeur du Bulletin de la Grande Masse en 1929; membre de la S.A.D.G. en 1933, figure encore dans l'annuaire 1973; membre de la Société centrale des architectes en 1949, reçu membre titulaire de l'Académie d'architecture le 20 décembre 1953; membre du groupe Ligne et couleur, et de la Société des artistes français; officier de la Légion d'honneur et de l'Ordre national du Mérite, commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres, chevalier du Mérite touristique, officier des Palmes académiques; Médaille d'argent, archéologie, de la Société centrale des architectes en 1949; marié en 1933 à Madeleine Flandrin (1910-1991), sœur de Paul Flandrin, 6 enfants; mort à Paris le 28 mai 1983, obsèques en l'église Saint-Sulpice à Paris; Archives nationales de France, AJ/52/1261, dossier d’élève; fonds à la Médiathèque du Patrimoine: 2256 numéros; fonds aux Archives départementales de la Haute-Loire, cote 38 J, secteur sauvegardé au Puy-en-Velay; A.-C. Perrot, Les architectes en chef des Monuments historiques, Levallois Perret, 1994; Thierry G. Boucher in AKL, 2005; ministère de la Culture, base Palissy, base Mémoire, base Mérimée, base RMN-Grand Palais, base Médiathek)
FORMATION
formation - scolarité à l'École des beaux-arts -
Dates de présence : Entre 16 mars 1927 et 21 février 1933
Sujet concours admission : Une salle de ventes aux enchères
Sujet du diplôme : Un couvent de religieux Français au Mont Liban (Syrie) - Date du diplôme : 21 février 1933
Matricule : 8578 - N° de promotion : 153
Date de passage en première classe : 23 mars 1931
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole.
CONCOURS
concours - Prix du meilleur diplôme -
Classement : Médaille
concours - Prix Chenavard - - Date de jugement : 18 mars 1935
Classement : 1er Prix
ATELIER
atelier - atelier d'André, Pierre - (1919 - 1931)
atelier - atelier de Grange, Germain -
atelier - atelier de Patouillard-Demoriane, René - (1931 - 1937)
Liens
Documentation
ARCHIVES
Mentions d'archives Archives nationales [AJ/52/544]
Archives nationales [AJ/52/1261]
Gestion documentaire
Source / Licence source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Base(s) de données Dictionnaire des élèves architectes de l’École des beaux-arts de Paris (1800-1968) - INHA
Référence notice INHA__PERSONNES__85464
Permalien https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/00285464
Saisi le 24/11/2008 00:00:00
Modifié le 10/07/2020 12:20:46

Etat : Publiée (05/05/2015)

Saisi par: Dziewolski, Sandrine (24/11/2008)

Modifié par: csmadja (10/07/2020)