Accès identifié

Veuillez patienter ...

Mordrel, Olier (29 avril 1901 - 25 octobre 1985)

Identification
NOM
Mordrel, Olier
AUTRE NOM
Mordrelle, Olivier Marie Joseph Charles (nom provenant de la source d'archives)
Mordrelle, Olivier (nom provenant de la source d'archives)
Sexe masculin
Naissance 29 avril 1901
Paris  
Décès 25 octobre 1985
Coordonnées
Activité
Commentaire biographique Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 7284. Olivier Marie Joseph Charles Mordrelle [Olier Mordrel], né à Paris 7è le 29 avril 1901, fils de Joseph Jean Marie Mordrelle général, et d’Antoinette Angeline Maricot, élève de Georges Gromort et Roger Henri Expert, admis en 2è classe le 8 juillet 1919 (architecte et écrivain; à Quimper, Finistère, pendant dix ans; rencontre en 1919 Morvan Marchal (1900-1963), élève à l’École régionale d’architecture de Rennes, voyagent ensemble en Europe dans les années 1920 pour connaître les tendances contemporaines en architecture, comme De Stijl ou le Bauhaus; adhère en 1919 au groupe régionaliste Breiz Atao créé en septembre 1918, devient un théoricien actif du mouvement nationaliste breton; favorable à l’autonomie de la Bretagne comme nation associée à la France; immeuble Kodak, dit Ty Kodak, à Quimper en 1929-33, pour le photographe Joseph Villard, garage Renault en 1934; collabore avec l’Allemagne nazie en 1939 avant d’être écarté de la direction du PNB par les Allemands dès l’automne 1940, puis placé en résidence surveillée; collabore avec l’Allemagne; fuit en Allemagne vers la fin de la guerre; condamné à mort par contumace en France en 1946, fuit en Argentine en juin 1948; rentre en Europe en 1969, d’abord en Espagne puis en France en 1972 à la faveur d’une mesure de grâce; nombreuses publications sous divers pseudonymes; mort à Léchiagat le 25 octobre 1985; Archives nationales de France, AJ/52/1271, dossier d’élève; Alain Deniel, Le Mouvement breton, Paris, Maspero, 1976; Daniel Le Couëdic, Les Architectes et l’idée bretonne, 1904-1945 : d’un renouveau des arts à la renaissance d’une identité, thèse d’état, Rennes et Saint-Brieuc, 1995; Daniel Le Couëdic, "Le Salut au drapeau des architectes bretons", Les Cahiers de la recherche architecturale, N° 24-25, 1989, p. 15-23)
FORMATION
formation - scolarité à l'École des beaux-arts -
Dates de présence : 8 juillet 1919
Sujet concours admission : Une salle de ventes publiques Comparer l'état de la France au moment des principaux traités de paix de 1815 à nos jours : Traité de Vienne (1815) ; Traité de Francfort (1871) ; Traité de Versailles (1919)
Matricule : 7284
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole.
ATELIER
atelier - atelier de Gromort, Georges - (1919 - 1961)
Liens
Documentation
ARCHIVES
Mentions d'archives Archives nationales [AJ/52/241]
Archives nationales [AJ/52/1271]
Gestion documentaire
Source / Licence source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Base(s) de données Dictionnaire des élèves architectes de l’École des beaux-arts de Paris (1800-1968) - INHA
Référence notice INHA__PERSONNES__84228
Permalien https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/00284228
Saisi le 30/01/2008 00:00:00
Modifié le 10/07/2020 12:23:09

Etat : Publiée (03/07/2014)

Saisi par: Quillot, Anne (30/01/2008)

Modifié par: csmadja (10/07/2020)