Accès identifié

Veuillez patienter ...

Morgan, Julia (20 janvier 1872 - 2 février 1957)

Identification
NOM
Morgan, Julia
Sexe féminin
Naissance 20 janvier 1872
San Francisco  
Décès 2 février 1957
San Francisco  
Coordonnées
Activité
Commentaire biographique Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l'Ecole des Beaux-Arts : 5008. Melle Julia Morgan, née à San Francisco (Californie, États-Unis) le 20 janvier 1872, fille de Charles Bill Morgan (né vers 1842) ingénieur des mines originaire de Nouvelle Angleterre, et d'Eliza Woodland Parmelee (née vers 1844), soeur d'Avery Morgan (né en 1876) musicien [bachelor's degree in civil engineering, entré à l'atelier de Victor Laloux en novembre 1898], part avec sa famille s'installer à Oakland en 1874, fait de fréquents séjours sur la Côte Est dans son enfance, dont une année entière passée chez ses grands-parents à New York City en 1878-79, entend parler dès son jeune âge de Paris et de l'École des Beaux arts par le mari d'une cousine de sa mère, l'architecte new yorkais Pierre Lebrun (1846-1924), graduated from Oakland High School in 1890, entre à l’University of California, Berkeley, B. S. with honors in civil engineering from the University in spring 1894 [serait la première femme à être diplômée dans cette matière], aussi élève de Bernard Ralph Maybeck (1862-1957) [rencontré à l'automne 1894] dans l'office duquel elle travaille jusqu'en 1896 (lettre d'attestation écrite de Naples, le 29 avril 1897), invitée en 1895 par la mère d'Arthur J. Brown à partir pour Paris avec elle et son fils, et à y loger avec eux pour une année, plan ajourné Mrs. Brown étant tombée malade, quitte la Californie en mars 1896 pour New York, accompagnée d'une autre ancienne étudiante de Berkeley, Jessica Peixotto, rejointes à New York par sa cousine Nina Thornton, puis s'embarquent à trois pour l'Europe, arrivent à Paris début juin, loge à l'American Girl's Art Club au 4, rue de Chevreuse [auj. antenne de Columbia University à Paris] pendant un an, y rencontre Katharine Cotheal Budd (1860-1951), première femme architecte admise au New York Chapter de l'AIA en 1924, se promène beaucoup dans Paris, voyage en Suisse pendant l'été 1896 avec trois autres femmes de la baie de San Francisco, demande à être admise sans passer par l'examen d'admission au printemps 1897 (demande rejetée par le Conseil supérieur d'enseignement à sa séance du 5 mai 1897), élève de Marcel Pérouse de Monclos architecte à Paris 14è (à son atelier depuis "plusieurs mois" le 3 juin 1897, y est en fait depuis son arrivée à Paris), prend aussi des cours de dessin à l'Académie Colarossi et de modelage auprès du statuaire Jean Antonin Injalbert (1845-1933), présentée par son ambassade le 24 mai 1897, Bernard Maybeck en séjour à Paris pour faire la promotion du concours pour l'University of Berkeley l'aide à préparer son admission, a tenté l'admission en juin 1897 (9 en dessin d'architecture [bien que n'ayant pas respecté le système métrique], 9 en dessin, 8 en modelage, 7 en mathématiques, 10,2 en géométrie descriptive et 13 en histoire), en octobre 1897 (classée 42è sur 376 aspirants avec 8 en dessin d'architecture, 6 en dessin, 7 en modelage, 8,8 en mathématiques [parce que non habituée au système métrique d'après Sara Boutelle], 10,8 en géométrie descriptive et 9 en histoire), et avril 1898 (8 en dessin d'architecture, 7 en dessin, 6 en modelage, 12,8 en mathématiques, 14 en géométrie descriptive et 14 en histoire [Monclos lui aurait alors dit avec colère que son seul problème avait été ses notes baissées par le jury, qui ne voulait pas encourager les jeunes femmes d'après Sara Boutelle]), puis élève de Benjamin Chaussemiche (à l'atelier le 12 octobre 1898), admise en 2è classe le 9 novembre 1898, classée 13è avec 463 points (classée 13è avec 15 en dessin d'architecture, 9 en dessin, 9 en modelage, 10,4 en mathématiques, 7,4 en géométrie descriptive et 14 en histoire; N.B. elle est pour chaque épreuve placée en queue de classement, sauf dans la dernière session d'admission d'octobre 1898, et le premier classé totalise 599 points, le 40è 420 points), travaille de manière très solitaire, car étant femme elle ne peut pas fréquenter un grand atelier, la mère d'Arthur Brown l'aide à aquareller ses élévations, obtient un total de 25 ½ valeurs dont 2 3è Médailles en stéréotomie et en dessin, voyage en Suisse, Allemagne et Italie pendant l'été 1899 avec son frère Avery Morgan, 1è classe le 6 août 1900, obtient un total de 11 valeurs dont 1 2è Seconde Médaille en projet rendu et 1 1è Seconde Médaille au Concours Godeboeuf le 24 décembre 1901, dernière mention le 4 février 1902 à trente ans révolus, certificat d'études, lui manquent deux valeurs en composition d’architecture pour pouvoir se présenter au diplôme, voyage en Europe sans retourner une seule fois aux U.S.A. pendant ses six ans en France, construit à Fontainebleau (Seine-et-Marne) une addition au grand salon de la maison de Mrs. Harriet Fearing, de New York et de Newport, femme d'un vétéran de la Guerre de Sécession et banquier, commande en septembre 1901 [démolie en 1954], quitte Paris en avril 1902 (architecte en Californie, active de 1902 à 1951; collabore d'abord avec John Galen Howard (1864-1931) à Berkeley en 1902, assumant de réelles responsabilités sur le Hearst Mining Building et le Greek Theater, première femme californienne licenciée en architecture, ouvre son agence à San Francisco en 1904, agence temporairement déplacée à Oakland après le tremblement de terre d'avril 1906, puis réinstallée en 1907 au centre de San Francisco au 13è et dernier étage du Merchants Exchange Building (construit par Daniel H. Burnham en 1903); prend comme junior partner Ira Wilson Hoover, firm Morgan & Hoover jusqu'au départ de Hoover pour New York en 1910; travaille pour le magnat de la presse William Randolph Hearst, spécialement pour sa propriété de San Simeon, 1919-1942; construit aussi de nombreux bâtiments pour la YWCA entre 1913 et 1930; spécialisée dans la construction de piscines; est réputée avoir dessiné plus de 700 constructions, majoritairement en Californie, la plupart réalisées; dirige son agence comme un atelier, dépensant de l'argent pour former certains de ses dessinateurs, bien qu'aucun n'ait réussi à dépasser le niveau de dessinateur, traite ses employés comme une famille; Arthur Brown, Jr., dirige un de ses employés, Steilberg, vers l'office de Julia Morgan, qu'il considère comme un des meilleurs architectes de San Francisco; membre de l'A.I.A., California Chapter, de 1921 à sa mort, membre émérite de l'A.I.A. en 1949; honorary Doctor of Laws degree from the University of California, Berkeley, le 15 mai 1929; ferme son office en 1951; morte à San Francisco le 2 février 1957, inhumée au Mountain View Cemetery à Oakland; Gold Medal of the A.I.A. en 2014, le 8è architecte récompensé à titre posthume, la première femme architecte jamais récompensée; Archives nationales de France, AJ/52/409, dossier d’élève; Delaire, 1907; The AIA Historical Directory of American Architects 1956; DA, 1996) [N.B. Le dossier d'élève de Julia Morgan contient une lettre de recommandation signée de Will. S. Aldrich, secrétaire de la Scuola Americana di Architettura in Roma, Rome, 4 mai 1897, et une autre lettre à en-tête de l'University of California signée Bernard R. Maybeck, Naples, 29 avril 1897, demandant que l'É.B.A. accueille au plus vite les femmes, pour que Julia Morgan n'attende pas trop longtemps pour entrer à l'École, désirant aller jusqu'au diplôme; Maybeck ajoute que J. Morgan a fait des études sérieuses de mathématiques à l'University of California; réponse du directeur de l'ÉBA à Maybeck signalant que les femmes sont autorisées à participer aux épreuves d'admission]
FORMATION
formation - scolarité à l'École des beaux-arts -
Dates de présence : Entre 9 novembre 1898 et 4 février 1902
Sujet concours admission : Un Avant-corps - Date du diplôme : 4 février 1902
Matricule : 5008
Date de passage en première classe : 6 août 1900
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole. Présenté par : Ambassade des Etats-Unis
CONCOURS
concours - Prix Godeboeuf - - Date de jugement : 24 décembre 1901
Classement : 1ère Seconde Médaille
ATELIER
atelier - atelier de Pérouse de Monclos, Marcel -
Date de présence : 3 juin 1897
atelier - atelier de Chaussemiche, Benjamin -
Date de présence : 12 octobre 1898
Liens
Gestion documentaire
Source / Licence source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Base(s) de données Dictionnaire des élèves architectes de l’École des beaux-arts de Paris (1800-1968) - INHA
Référence notice INHA__PERSONNES__82625
Permalien https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/00282625
Permalien images et documents liés AN_AJ52_409A_0168.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012575034/doc/193740
AN_AJ52_409A_0169.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012575034/doc/193741
AN_AJ52_409A_0170.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012575034/doc/193742
AN_AJ52_409A_0171.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012575034/doc/193743
AN_AJ52_409A_0172.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012575034/doc/193744
AN_AJ52_409A_0173.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012575034/doc/193745
AN_AJ52_409A_0174.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012575034/doc/193746
AN_AJ52_409A_0175.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012575034/doc/193747
AN_AJ52_409A_0176.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012575034/doc/193748
AN_AJ52_409A_0177.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012575034/doc/193749
AN_AJ52_409A_0178.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012575034/doc/193750
AN_AJ52_409A_0179.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012575034/doc/193751
AN_AJ52_409A_0180.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012575034/doc/193752
AN_AJ52_409A_0181.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012575034/doc/193753
Saisi le 08/01/2008 00:00:00
Modifié le 10/07/2020 12:23:11

Etat : Publiée (03/09/2009)

Saisi par: Quillot, Anne (08/01/2008)

Modifié par: csmadja (10/07/2020)