Accès identifié

Veuillez patienter ...

Enguehard, Henri (19 mai 1899 - 9 septembre 1987)

Identification
NOM
Enguehard, Henri
AUTRE NOM
Enguehard, Henri Pierre (nom provenant de la source d'archives)
Sexe masculin
Naissance 19 mai 1899
Paris  
Décès 9 septembre 1987
Bouchemaine  
Coordonnées
Activité
Commentaire biographique Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 7797. Henri Pierre Enguehard, né à Paris 7è le 19 mai 1899, issu d'une famille d'origine normande, d'un aïeul né en 1794 installé à Paris comme couvreur rue Saint-Paul, petit-fils de Louis Théodore Enguéhard mercier rue du Bac, et de Jenny Hérisson fille de Louis François Hérisson (1811-1859) artiste peintre à Paris, fils de Georges Victor Théodore Enguéhard (1866-1941), président de la chambre syndicale de la mercerie, et de Marie Augustine Hartmann (1870-1940), tous deux négociants en mercerie, élève aux lycées Montaigne et Saint-Louis, baccalauréat 1e partie, mobilisé en avril 1918, mais ne part pas au front, part en troupe d'occupation en Allemagne en mai 1919, puis interprète dans un camp d'officiers allemands et turcs à Uzès pendant un an, puis envoyé comme topographe dans le Nord de la France de juillet 1920 à mars 1921 pour faire le relevé des villages détruits, élève de Henri Deglane et Charles Nicod (à l'atelier le 7 février et le 11 mai 1921), a tenté l'admission le 13 juin 1921, démobilisé en juillet 1921, admis en 2è classe le 17 mars 1922, obtient un total de 23 ½ valeurs dont 2 3è Médailles en perspective et exercices d'histoire de l'architecture, 1è classe le 30 octobre 1923, obtient un total de 15 valeurs dont 2 1è Secondes Médailles en esquisse et au Concours Bourgeois et Godeboeuf le 15 décembre 1925 et 2 2è Médailles en histoire de l'architecture et dessin, fait la place avec André Leconte pendant ses études (Leconte faisant les plans, Enguéhard les façades), membre de l'Association catholique des Beaux-Arts, diplômé le 10 novembre 1925 (131è promotion, Un restaurant embarcadère (au bord de la Marne), dernière mention le 9 février 1926 (architecte à Angers, Maine-et-Loire; collaborateur d'Ernest Bricard (1876-1966) en juin 1926; Chambre de commerce d'Angers, école d'aviation d'Avrillé en 1939; dirige le cabinet en 1942; architecte du département de Maine-et-Loire (successeur d’Ernest Bricard à cette fonction) de juillet 1942 à décembre 1972; architecte des Bâtiments civils et Palais nationaux, architecte des Monuments historiques de février 1944 à janvier 1976, architecte diocésain; conservateur du château d'Angers en 1946, de la Tapisserie d’Angers de 1959 à 1975 et de l’abbaye de Fontevraud de 1963 à 1976, conservateur des antiquités et objets d’art de Maine-et-Loire de 1949 à janvier 1975, membre de la Commission départementale des Sites de 1947 à 1975; constructions à Angers: Cité administrative, Caisse Primaire de Sécurité Sociale, Caisse Mutuelle d'Allocations familiales agricoles, 679 premiers logements de Belle-Beille; constructions scolaires, bâtiments administratifs dans le département; expose au Salon des artistes français à Paris en 1927, Un restaurant-embarcadère, mention honorable, 1930, La vieille Bouverie (Maine-et-Loire), et 1931, Tour Saint-Aubin, Angers; publications : La Chapelle du château d'Angers, Angers, imp. de H. Sirodeau, 1954, Pour restaurer, Angers, Délégation des vieilles maisons françaises du Maine-et-Loire, c. 1971 [dernière réédition en 2015], nombreux ouvrages et brochures sur les monuments de l'Anjou et sur le Roi René; membre de la S.A.D.G. en 1927, figure encore dans l'annuaire 1973; membre de l'Association des élèves et anciens élèves de l'École nationale et supérieure des Beaux-arts ou Grande Masse de l'École des Beaux-arts [en 1929]; président du Syndicat des architectes du Maine-et-Loire; membre du Conseil régional de l'Ordre des architectes, vice-président [en 1962]; membre de conseils d'administration de nombreuses congrégations religieuses d'Anjou; élu membre de l'Académie d'Angers le 17 avril 1942; fondateur de l’Association des Moulins de l’Anjou en 1975; chevalier des Palmes académiques en 1937, officier de l'Instruction publique en 1956, chevalier de la Légion d'honneur (décoré le 25 avril 1956 dans la galerie de l'Apocalypse, ouverte le 30 juillet 1954, et qu'il a contribué à construire avec Bernard Vitry, son architecte en chef des Monuments historiques), chevalier du Mérite agricole en 1959, chevalier du Mérite touristique en 1962, chevalier des Arts et Lettres en 1968, officier en 1975, chevalier de l'Ordre national du Mérite en 1970, commandeur de l'Ordre de Saint-Grégoire le Grand en 1980; marié à Angers le 27 novembre 1927 avec Suzanne Marie Renée Barbary (1905-1944), cinq enfants, puis à Paris 6è le 9 octobre 1945 avec Suzanne Marie Madeleine Lainé (1907-2006), deux enfants, père d'une fille mariée en 1954 à Guy Lamaison (né en 1926, son collaborateur de 1953 (suite à un accident de voiture) à 1968, puis à partir de 1969 Société d’architecture Enguehard-Lamaison, à laquelle se joint en 1979 Michel Paul Masson (né en 1934)), une autre mariée à Marc Coquet (né en 1933, fils de Jean Coquet artiste et directeur de l'École des beaux-arts de Lyon de 1952 à 1974, lui-même architecte à Lyon, plusieurs enfants dont Thierry Coquet (né en 1967) architecte à Lyon), et une troisième mère de Hélène Picard architecte en Californie; retraité le 1er juillet 1981, Guy Lamaison successeur; mort chez lui à Bouchemaine, Maine-et-Loire, le 9 septembre 1987; Archives nationales de France, AJ/52/583, dossier d’élève; dessins d'élèves donnés par la famille de l'architecte à la Bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art, dont son projet de diplôme; fonds aux Archives départementales de Maine-et-Loire, cotes 110 J, 153 J et 252 J; Cité de l'architecture et du patrimoine, fonds dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme (DAU), 133 ifa, DAU-0-LAMGU; Edouard-Joseph I, 1930; Henri Enguehard architecte (1899-1987), catalogue d'exposition, Angers, Hôtel du Département 1992; Sonia Gaubert et Rosine Cohu, Archives d'architectes, état des fonds XIXe-XXe siècles, Paris, 1996; Renate Treydel in AKL, 2002; ministère de la Culture, base Bora, base Mérimée, base Mémoire; entre tien avec le fils de l'architecte)
FORMATION
formation - scolarité à l'École des beaux-arts -
Dates de présence : Entre 17 mars 1922 et 10 novembre 1925
Sujet concours admission : Un portique-abri
Sujet du diplôme : Un restaurant embarcadère (au bord de la Marne) - Date du diplôme : 10 novembre 1925
Matricule : 7797 - N° de promotion : 131
Date de passage en première classe : 30 octobre 1923
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole.
ATELIER
atelier - atelier de Deglane, Henri - (1894 - 1931)
atelier - atelier de Nicod, Charles - (1940 - 1948)
Liens
Gestion documentaire
Source / Licence source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Base(s) de données Dictionnaire des élèves architectes de l’École des beaux-arts de Paris (1800-1968) - INHA
Référence notice INHA__PERSONNES__76844
Permalien https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/00276844
Permalien images et documents liés Cote_AJ_52_583_000155.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012592021/doc/336935
Cote_AJ_52_583_000156.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012592021/doc/336936
Cote_AJ_52_583_000157.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012592021/doc/336937
Cote_AJ_52_583_000158.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012592021/doc/336938
Cote_AJ_52_583_000159.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012592021/doc/336939
Cote_AJ_52_583_000160.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012592021/doc/336940
Cote_AJ_52_583_000161.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012592021/doc/336941
Saisi le 14/06/2004 00:00:00
Modifié le 10/07/2020 14:35:44

Etat : Publiée (05/05/2015)

Saisi par: Frémaux, Céline (14/06/2004)

Modifié par: csmadja (10/07/2020)