Accès identifié

Veuillez patienter ...

André, Gaspard (16 mars 1840 - 12 février 1896)

Identification
NOM
André, Gaspard
AUTRE NOM
André, Gaspard Abraham (nom provenant de la source d'archives)
Tête-de-bois (surnom à l'atelier) (dit)
Sexe masculin
Naissance 16 mars 1840
Lyon  
Père : André, François Abraham (menuisier)
Décès 12 février 1896
Cannes  
Coordonnées
Activité
Commentaire biographique Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l'Ecole des Beaux-Arts : 2070. Gaspard Abraham André, né à Lyon (Rhône) le 16 mars 1840, fils de François Abraham André 31 ans menuisier, et de Charlotte Ysaline Chanson, d'une famille protestante originaire du canton de Vaud, Suisse, élève de Bonnefond, Jourdeuil et Antoine Chenavard à l'École des beaux-arts de Lyon de 1856 à 1861, grand prix d'architecture en 1861, puis de Charles Questel (à l'atelier le 16 septembre 1862, surnom à l'atelier "Tête-de-bois"), admis en 2è classe le 28 novembre 1862, obtient un total de 22 valeurs dont 1 Médaille en construction en pierres le 31 juillet 1863, admis 1er au 2è essai du Concours de Rome le 20 avril 1864, Médaille en construction générale et 1è classe le 23 janvier 1865, obtient 2 mentions au Concours Rougevin les 20 février 1865 et 19 février 1866, et 3 Secondes Médailles en esquisses les 6 mars et 2 décembre 1865, et 5 mars 1866, admis 3è au 2è essai du Concours de Rome le 2 mars 1865, 10è logiste le 11 mars 1865 et 1er Accessit au Concours de Rome le 11 août 1865 (Une hôtellerie pour voyageurs), Grande Médaille d'émulation en 1865, frappé par la réduction de la limite d'âge à 25 ans, part travailler à Lyon chez Pierre Bresson où il se familiarise avec les procédés de construction locaux, voyage de plusieurs mois en Italie, retourne à Paris avec la remontée de la limite d'âge à 30 ans, 1er logiste au Concours de Rome le 11 mars 1870 et 1er Accessit au Concours de Rome et dernière mention le 9 août 1870 (Une École de médecine) (simple rappel, Gaspard André ayant déjà eu cette récompense en 1865), retourne à Lyon au commencement de la guerre, engagé dans la Légion des mobiles du Rhône pendant toutes les hostilités, se marie en avril 1871 (architecte à Lyon; primé en concours publics, 1er Prix aux concours pour les Bâtiments académiques de Genève, Suisse, en 1866, le théâtre de Genève en 1871, l'hôtel de ville de Neuilly-sur-Seine en 1880, le théâtre des Célestins à Lyon en 1873, et exécution en 1873-1874, et la fontaine des Jacobins à Lyon en 1878, et exécution en 1880-1885 avec les statuaires Degeorge et Delaplanche; église Saint-Joseph aux Brotteaux en 1883, temple protestant de la Guillotière en 1884, groupe scolaire, écoles à la Tête d'or, monument à Pierre Dupont à Lyon; plans du palais de l'Université, des Musées et de la Bibliothèque cantonale à Lausanne (Palais de Rumine) construit en 1898-1906, projet de restauration du château Saint-Maire à Lausanne (siège du gouvernement cantonal) en 1896; immeuble de logement à bon marché à Lyon pour la Société Mangini; châteaux Mangini à Sainte-Foy-l'Argentière, Gillet, Gravillon, villas à Cannes, tombeaux à Lyon; expose au Salon des artistes français à Paris en 1868, Monument commémoratif de la victoire de Callao, 1870, Projet de monument à la mémoire de Rossini, dans un jardin public, quatre châssis; Une porte de cimetière, élévation, et 1884, Projet d'église pour la paroisse Saint-Joseph à Lyon, dix dessins, Médaille de 1è classe, et à l'Exposition universelle à Paris en 1878, Le Théâtre des Célestins, à Lyon, trois châssis (Ce projet a été exécuté pour le compte de la ville de Lyon), et 1900 à titre posthume, Photographies et dessins d'architecture; membre du conseil d'administration de l'École nationale des beaux-arts de Lyon en 1885, institue un concours général d'esquisse entre les écoles de dessin, exécuté loin des professeurs, président en 1891-1894, crée une classe de modèle vivant et un concours préparatoire à l'admission; membre de la commission d'enseignement professionnel du Rhône, membre de la commission des Bâtiments civils du Rhône, président de la Commission des beaux-arts de la Ville de Lyon; membre du jury de l'Exposition de Lyon en 1894 et président de la section d'architecture; collaborateur de la Revue générale de l'architecture et des travaux publics, des Croquis d'architecture de l'Intime-Club et de La construction moderne; membre de la Société académique d'architecture de Lyon en 1872, président en 1893-1894; trésorier de la Société des architecte de la Drôme; incorporé à l'Association provinciale des architectes français par le fait de l'adhésion de la Société académique de Lyon au consortium fondé à Bourges en 1889, vice-président en 1890 et pendant plusieurs années; membre de la Société professionnelle du Rhône pendant douze ans; président d'honneur de l'Union architecturale de Lyon; membre de la Société centrale des architectes en 1883, démissionnaire en 1894, membre de la Caisse de défense mutuelle des architectes; membre de l'Association Taylor en 1876; élu membre de l'Académie des Sciences, Belles-Lettres et arts de Lyon en 1889; officier d'Académie, chevalier de la Légion d'honneur (décret du 29 décembre 1886, ministère de l'Instruction publique et des Beaux-arts); mort à Cannes, Alpes-Maritimes, le mercredi 12 février 1896, inhumé dans le nouveau cimetière de La Guillotière à Lyon; un monument commémoratif lui est élevé à Lyon; Archives nationales de France, AJ/52/353, dossier d’élève, et LH/34/61, dossier Légion d'honneur; fonds aux Archives départementales du Rhône, cote 107 J (château de la Pérollière à Saint-Pierre-la-Palud), et aux Archives municipales de Lyon, cote 33 II et 13 S; notice nécrologique dans La Construction moderne, 22 février 1896, p. 246-247, annonce de décès dans L'Architecture, 22 février 1896, p. 61, notice nécrologique par François Roux dans L'Architecture, 29 février 1896, p. 77-79; notice nécrologique dans la Schweizerische Bauzeitung, 27, 8, 22 février 1896, p. 54, en ligne sur retro.seals.ch; Charles Lucas, "Souvenir à Gaspard André", La Construction moderne, 13 juin 1896, p. 438-439; Édouard Bissuel, Gaspard André, architecte : notice biographique, Lyon, 1896; Édouard Bissuel, "Notice sur la vie et les œuvres de Gaspard André", L'Architecture, 5 décembre 1896, p. 369-370, avec un portrait photographique p. 369, et 30 janvier 1897, p. 42-43; L’œuvre de Gaspard André, Storck et Cie, 1898; Charvet, 1899; SKL, I, 1905; Delaire, 1907; ThB, I, 1907; Monika Spiller in AKL, III, 1992; Catherine Pellissier in Xavier de Monclos, dir., Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine, 6, Lyon, le Lyonnais, le Beaujolais, Paris, Beauchesne, 1996, p. 27-28; notice biographique par Anne Pastori Zumbach, in Isabelle Rucki et Dorothée Huber, éd., Architektenlexikon der Schweiz 19./20. Jahrhundert, Bâle, Birkhäuser, 1998, p. 21; Joëlle Neuenschwander Feihl in Dictionnaire historique de la Suisse, 2001 : en ligne; Musée d'Orsay, documentation)
FORMATION
formation - scolarité à l'École des beaux-arts -
Dates de présence : Entre 28 novembre 1862 et 9 août 1870
Sujet concours admission : 1° Base de Candélabre 2° Un cabinet de lecture dans une Promenade publique - Date du diplôme : 9 août 1870
Matricule : 2070
Date de passage en première classe : 23 janvier 1865
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole. Présenté par : Questel
CONCOURS
concours - Prix de Rome - - Date de jugement : 11 août 1865
Classement : 1er accessit
concours - Grande Médaille d'émulation - - Date de jugement : 1865
ATELIER
atelier - atelier de Chenavard, Antoine -
Date de présence : Entre 1856 et 1861
atelier - atelier de Questel, Charles - (1856 - 1872)
Date de présence : 16 septembre 1862
Liens
Documentation
DOCUMENTS ASSOCIES
Image(s) André, Gaspard (16 mars 1840-) - dossier personnel [AN_AJ52_353_0160 à AN_AJ52_353_0164]
ARCHIVES
Mentions d'archives Archives nationales [AJ/52/353]
Précisions sur archives Contenu du dossier personnel : Le dossier d'élève comprend : Extrait du registre des naissances de Lyon (9 septemblre 1862) ; lettre de présentation de Questel (16 septembre 1862) ; Bulletin de naissance (6 octobre 1853) ; feuille de valeurs (13 jugements du 10 avril 1863 au 23 janvier 1865) ; feuille de 1ère classe.
SOURCE EN LIGNE
Archives nationales (Paris) http://www.culture.gouv.fr/documentation/leonore/leonore.htm [notice LH/34/61] - Document source : http://www.culture.gouv.fr/LH/LH003/PG/FRDAFAN83_OL0034061v001.htm (Consulté le 25 novembre 2016)
Dictionnaire historique de la Suisse (Berne) http://www.hls-dhs-dss.ch - Document source : http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F19436.php (Consulté le 10 avril 2017)
Gestion documentaire
Source / Licence source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Base(s) de données Dictionnaire des élèves architectes de l’École des beaux-arts de Paris (1800-1968) - INHA
Référence notice INHA__PERSONNES__75199
Permalien https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/00275199
Permalien images et documents liés AN_AJ52_353_0160.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012568432/doc/138899
AN_AJ52_353_0161.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012568432/doc/138900
AN_AJ52_353_0162.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012568432/doc/138901
AN_AJ52_353_0163.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012568432/doc/138902
AN_AJ52_353_0164.jpg : https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/012568432/doc/138903
Saisi le 14/06/2004 00:00:00
Modifié le 10/07/2019 12:39:39

Etat : Publiée (03/09/2009)

Saisi par: Frémaux, Céline (14/06/2004)

Modifié par: system (10/07/2019)