Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Quillot, Anne
Dernière modification
02/12/2021 18:48 (il y a 6 mois)
Type de personne
Noms
Nom : 
Jaussely
Prénom : 
Léon
Sexe : 
Naissance et mort
Date de naissance : 
9 janvier 1875
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 
Père : Jaussely, Joseph (charpentier)
Date de mort : 
28 décembre 1932
Lieu de mort : 
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l'Ecole des Beaux-Arts : 4421. Léon Jaussely, né à Toulouse (Haute-Garonne) le 9 janvier 1875, fils de Joseph Jaussely charpentier [son extrait d'acte de naissance manque à son dossier d'élève], élève à l'École des arts de Toulouse, grand prix municipal d'architecture en 1892, subventionné par le département de Haute-Garonne, élève d'Honoré Daumet et Pierre Esquié (à l'atelier le 8 février 1893), admis en 2è classe le 28 mars 1893, obtient un total de 24 ½ valeurs dont 2 3è Médailles en stéréotomie et perspective, 1 2è Médaille en construction et 1 3è Médaille en exercices d'histoire de l'architecture, 1è classe et Prix Jean Leclaire le 9 août 1894, obtient un total de 41 ½ valeurs dont 8 Médailles (1 2è Médaille en dessin, 1 1è Seconde Médaille en histoire de l'architecture, 1 Seconde Médaille et 1 Première Médaille aux Concours Godeboeuf les 24 décembre 1896 et 24 décembre 1900, 1 1è Seconde Médaille en esquisse, 1 1è Seconde Médaille en projet rendu, 2 Premières Médailles aux Concours Rougevin les 24 février 1899 et 17 février 1903), Prix Chaudesaigues le 25 septembre 1897, Prix de reconnaissance des architectes américains le 23 décembre 1897 (Un Embarcadère transatlantique), 1er Prix Chenavard ex æquo le 12 avril 1902 (Une place du peuple), Prix Edmond Labarre le 15 janvier 1903, admis au 2è essai du Concours de Rome en 1896, 1897 et 1898, 5è logiste le 17 mars 1900, 9è logiste le 12 mars 1902, 2è logiste le 14 mars 1903, Grand Prix de Rome et diplômé le 25 juillet 1903 (64è promotion, Une Place publique sur une grande avenue longeant un port), Prix Veuve Leprince de l'Académie des Beaux-arts en 1903, pensionnaire à l'Académie de France, Villa Médicis à Rome du 28 décembre 1903 au 31 décembre 1907, envoi de dernière année retardé à 1910 Forum de Pompéi (architecte et urbaniste à Paris [Paris 5è en 1929]; 1er prix à l'unanimité au concours international pour l'extension de la ville de Barcelone, Espagne, en 1905, plans approuvés en 1907; obtient en 1910, avec Charles Nicod (1878-1967), le 2e Prix au Concours du plan du Grand Berlin en 1910; 1er Prix à l'unanimité au Concours pour l'extension et l'aménagement de la région parisienne en 1919-21, avec Roger Henri Expert et Louis Sollier, projet non réalisé; architecte des Bâtiments civils et Palais nationaux de 1911 à 1932, Conservatoire des Arts et métiers; architecte en chef de l'Exposition de la Houille blanche à Grenoble en 1925; collaborateur en 1928 d'Albert Laprade, architecte en chef de l'Exposition coloniale en 1931 pour le Musée des Colonies, devenu musée des Arts africains et océaniens; actif à Buenos Aires, Argentine [plans pour un institut d'aveugles, enseigne également à Buenos Aires]; se consacre à l'aménagement de villes comme Toulouse, Vittel, Carcassonne, Tarbes, Grenoble, Barcelone, dans les années 1920; 2e Prix au concours pour l'aménagement de la ville nouvelle d'Ankara, Turquie, en 1925; architecte en chef du gouvernement, nommé architecte des P.T.T. le 1er avril 1914, réalise de nombreux ouvrages à partir de 1929, dont le centre de tri postal de Bordeaux Saint-Jean en 1929, la direction régionale des P.T.T. de Toulouse et des bureaux de poste à Paris; musée des Gobelins, en coll. avec Formigé, agrandissement de la mairie du XVè arr., monument des combattants de Bayonne et Toulouse, musée des Colonies, avec Albert Laprade, siège de la Dépêche du Midi à Toulouse en 1932, avec des céramiques de Gentil et Bourdet; expose au Salon des artistes français à Paris en 1902, Une place du peuple, Médaille de 3è classe; membre du Conseil général des Bâtiments civils; membre de la Commission supérieure d'architecture et d'esthétique de la Ville de Paris, membre de la Commission supérieure de plans d'extension et d'aménagement des villes, membre de la section d'hygiène urbaine et rurale du Musée social; professeur chef d'atelier d'architecture à l'École des Beaux-arts, atelier libre, ancien atelier de Pierre Esquié, de 1910 à 1924, professeur d'histoire de l'architecture et de l'urbanisme à l'École des Beaux-arts en 1917 en remplacement de Lucien Magne (1849-1916), démissionnaire en 1924; donne des cours de théorie de l'urbanisme à l'École supérieure d'art public; enseigne à l'Institut d'urbanisme de l'Université de Paris, professeur du cours urbain à l'Institut des Hautes-études urbaines de la Ville de Paris, professeur à l'Université de Buenos Aires; publication: Comment reconstruire nos villes détruites, Paris, 1915, en coll. avec Alfred Agache, Auburtin et Jules Édouard Redont, Ville de Grenoble, plan d'aménagement et d'extension, 1925; membre de la S.A.D.G. le 20 janvier 1904, membre de la Société centrale des architectes en 1929, membre honoraire de l'Association des élèves et anciens élèves de l'École nationale et supérieure des Beaux-arts ou Grande Masse de l'École des Beaux-arts [en 1929]; membre de la Société des artistes français en 1914, et de l'Association Taylor en 1902, membre fondateur de la Société française des architectes urbanistes en 1911, devenue Société française des urbanistes en 1919, président; officier d'Académie en 1904, chevalier de la Légion d'honneur en 1920, officier (J. O. du 7 mai 1926); tombe gravement malade d'une pneumonie contractée lors d'une mission en Allemagne pour le compte du ministère des P.T.T.; mort à Givry, Saône-et-Loire, le 28 décembre 1932 ; Joseph Bukiet (1896-1984) successeur; Archives nationales de France, AJ/52/406, dossier d'élève; fonds au Centre d'archives d'architecture du XXe siècle, 312 AA; fonds à l'Académie d'architecture, Paris: 400 pièces (dessins, photographies); http://archiwebture.citechaillot.fr; fonds au CAMT de Roubaix; Delaire; Édouard-Joseph, 1931; Vollmer, 1955; Jean-Louis Cohen in DA, 1996; AKLONLINE)
Concours
Concours : 
Date de jugement : 
25 septembre 1897
Date de jugement : 
23 décembre 1897
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : Prix
Concours : 
Date de jugement : 
12 avril 1902
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 1er Prix
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
28 mars 1893
Sujet concours admission : 
Un portique pour descendre à couvert<br>Dessin d'après le griffon, modelage d'après une feuille ornementale
Sujet du diplôme : 
Une Place publique sur une grande avenue longeant un port
Matricule : 
4421
N° de promotion : 
64
Date de passage en première classe : 
9 août 1894
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole.
Ateliers
Date de présence : 
8 février 1893
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
grand prix municipal d'architecture en 1892, subventionné par le Conseil général de Haute-Garonne.
Tous les ouvrages de cet architecte ont été traités.