Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Quillot, Anne
Dernière modification
25/02/2022 08:36 (il y a 9 mois)
Type de personne
Type de personne : 
Noms
Nom : 
Castel
Prénom : 
Gaston
Sexe : 
Nom : 
Castel
Prénom : 
Gaston Désiré
Naissance et mort
Date de naissance : 
1 août 1886
Lieu de naissance : 
Date de mort : 
9 février 1971
Lieu de mort : 
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l’Ecole des Beaux-Arts : 5904. Gaston Désiré Castel, né à Pertuis (Vaucluse) le 1er août 1886, arrière-petit-fils d'un maçon à Lourmarin, fils d'Achille Joseph Séraphin Castel 26 ans fontainier [puis entrepreneur en maçonnerie], et de Virginie Louise Béluguet 25 ans, élève à l'École normale d'Aix-en-Provence, étudie l'architecture dans le cabinet d'un ami de son père, élève de l’École régionale d'architecture de Marseille, puis élève de Louis Bernier à Paris, admis en 2è classe le 3 janvier 1906, obtient un total de 28 ½ valeurs dont 3 3è Médailles en dessin, dessin ornemental et exercices d'histoire de l'architecture, transféré à l’École des Beaux-arts de Paris (décision ministérielle du 22 octobre 1906), 1è classe le 28 juillet 1908, subventionné par le département du Vaucluse, obtient un total de 70 ½ valeurs dont 12 Médailles (2 2è Médailles en dessin et modelage, 1 2è Médaille et 1è Seconde Médaille en composition décorative, 1 1è Seconde Médaille en histoire de l'architecture, 1 1è Seconde Médaille au Concours Godeboeuf le 21 décembre 1909, 1 Première Médaille et le 1er Prix Rougevin le 15 février 1910, 1 Première Médaille et le Prix Godeboeuf à titre français le 20 décembre 1910, 2 1è Secondes Médailles en esquisses, 1 1è Seconde Médaille au Concours Rougevin le 14 février 1911, 1 1è Seconde Médaille en projet rendu), Prix Chaudesaigues le 25 septembre 1909, 1er logiste au Concours de Rome le 12 mars 1910, Prix Deschaumes de l'Académie des beaux-arts le 21 mai 1910, 2è Second Grand Prix le 23 juillet 1910 (Un Sanatorium sur les côtes Méditerranéennes), Grande Médaille d'émulation et Prix Jean Leclaire en 1910, 1er Prix de la fondation Stillmann le 31 juillet 1911, Prix Achille Leclère de l’Académie des Beaux-arts le 11 mars 1911, accessit au Prix de reconnaissance des architectes américains le 12 décembre 1911 (La Décoration d'une île), 1er Prix Chenavard le 12 avril 1912 (A la gloire des lettres. Les nouvelles scènes du théâtre national de la comédie française (projet de Théâtre-Français avec trois salles, Théâtre antique, Théâtre classique, Théâtre moderne)), 2e Prix Roux de l’Académie des Beaux-Arts le 12 octobre 1912, Prix de reconnaissance des architectes américains ex aequo le 10 décembre 1912 (Une Jetée-promenade), 1er logiste au Concours de Rome le 15 mars 1913, 1er Second Grand Prix le 26 juillet 1913 (Un Palais de la Présidence dans la Capitale d'une grande République), Prix Abel Blouet 1913-14, esquisse admise au Concours Roux le 14 février 1914, mobilisé en 1914, blessé au front en 1915, grièvement blessé au visage, transféré en Suisse après vingt mois de captivité, chargé du sanatorium des forces alliées à Montana et de l'ambassade de France à Berne [en 1917], diplômé le 16 novembre 1917 (104è promotion, L’Observatoire d’un savant), voyages à Rio de Janeiro et Santos, Brésil, pour participer à d'importantes études urbaines, séjourne au Brésil de 1919 à 1921, construit un monument à l'indépendance à Santos; architecte et urbaniste à Paris 14è [entre 1912 et 1914], à Marseille de 1921 à 1968; fonde son agence d'architecture en 1923; architecte du département des Bouches-du-Rhône de 1926 à 1941, architecte en chef en 1927, architecte en chef des Bâtiments civils et palais nationaux; plus de 270 constructions, tribunal de commerce et opéra de Marseille (à partir de 1922), monument aux héros de l'armée d'Orient en 1927, prison des Baumettes en 1931; sanatorium de l'Arbois; cité administrative Saint-Charles, constructions scolaires, nombreux HBM et HLM; participe à la reconstruction du quartier du Vieux-Port, avec Fernand Pouillon; Palais de la Provence à l'Exposition des arts décoratifs à Paris en 1925; expose au Salon des artistes français à Paris en 1910, Un châssis et un cadre d'architecture, Médaille de 3è classe, 1911, Décoration d'une place publique, 1912, Maquette des nouvelles scènes du Théâtre national de la Comédie-Française, 1913, La salle des séances d'un palais législatif; Etudes de tombeaux florentins, Médaille d'argent et Prix Palais de Longchamp, Fondation Bartholdi, 1914, Un palais présidentiel (Bibliothèque de l'École des Beaux-arts); Le Buffet d'eau de Trianon, études et relevés, 1936, Le sanatorium des plaines d'Arbois (Aix-en-Provence); Les nouvelles prisons départementales (Marseille), et 1938, Le monument national du roi Alexandre de Yougoslavie et du président Barthou, exécution; Le monument national à l'Armée d'Orient, Marseille, Médaille d'or et hors concours; Grand Prix à l'Exposition universelle à Paris en 1937; professeur chef d'atelier d'architecture à l'École régionale d'architecture de Marseille de 1922 à 1952, directeur en 1952, chancelier de l'Académie de Marseille; publications: Marseille et l'urbanisme, Les travaux d'architecture de 1928-1930, collabore à la revue Cahiers du Sud; membre de la S.A.D.G. en 1918, figure encore dans l'annuaire 1962, membre honoraire en 1968, figure encore en tant que membre honoraire dans l'annuaire 1973; membre de l'Association des élèves et anciens élèves de l'École nationale et supérieure des Beaux-arts ou Grande Masse de l'École des Beaux-arts [en 1929]; membre de la Société des artistes français en 1913, membre du Club des Éditions latines; membre correspondant de l'Académie des Beaux-arts [en 1961]; Croix de guerre 14-18 avec palme, chevalier de la Légion d'honneur le 10 avril 1917 à titre militaire, officier en 1926, commandeur en 1932, officier d'Académie en 1948, décorations étrangères, Médaille d'or de la ville de Marseille; Grande Médaille d'argent de l'architecture privée de la Société centrale des architectes, Fondation Le Soufaché, en 1928; cessation d'activité en 1970; père d'Auguste Ello Castel (1922-1989) architecte à Marseille; beau-père de l’ingénieur Eugène Michelis; mort à Marseille le 9 février 1971; Archives nationales de France, AJ/52/417, dossier d’élève, et AJ/52/1112, feuille de valeurs, et 19800035/1088/25035, dossier Légion d'honneur [date du dernier document du dossier : 1973]; fonds d'archives de l’agence aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône, couvrant les années 1926 à 1989, cote 86 J, et au musée d'histoire de Marseille, cote 89.3, pour les années 1910-1950; fonds aux Archives municipales de Pertuis, Vaucluse, cote 1 Z 19 (une liasse trouvée dans les archives des dossiers techniques de la ville en 1983, sans doute déposés par la famille); Delaire, 1907; Françoise Gasser in AKL, XVII, 1997; Emmanuelle Reimbold, in Colonnes, archives d'architecture du XXe siècle, N° 25, juin 2009, p. 12-16; exposition Gaston Castel, architecte du département, Marseille, Archives départementales des Bouches-du-Rhône, 2009; Jacqueline Ursch et Emmanuelle Reimbold, Les Castel: une agence d'architecture au XXe siècle, Paris, Éd. Parenthèses, 2009 : présentation du livre en ligne : http://www.massalire.fr/resume/les_castel_une_agence_d_architecte_au_xx_siecle_res.htm; extraits du libre en ligne : http://editionsparentheses.com/IMG/pdf/p193_les_castel_une_agence_d_architecture_au_xxe.pdf)
Concours
Concours : 
Date de jugement : 
25 septembre 1909
Concours : 
Date de jugement : 
15 février 1910
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 1er Prix
Concours : 
Date de jugement : 
21 mai 1910
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
3 janvier 1906
Sujet concours admission : 
Une Salle d'abri dans un jardin public
Sujet du diplôme : 
L'Observatoire d'un savant
Matricule : 
5904
N° de promotion : 
104
Date de passage en première classe : 
28 juillet 1908
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole.
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
subventionné par le département du Vaucluse ; École régionale de Marseille, transféré à Paris (décision ministérielle du 22 octobre 1906) ; blessé au front en 1915