Aller au contenu principal

Ballu, Albert

Statut
Publiée
Contributeur
Frémaux, Céline
Dernière modification
27/06/2022 09:58 (il y a environ 2 mois)
Type de personne
Noms
Nom : 
Ballu
Prénom : 
Albert
Sexe : 
Naissance et mort
Date de naissance : 
1 juin 1849
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 

Père : Ballu, Théodore (1817-1885), architecte à Paris

Date de mort : 
3 novembre 1939
Lieu de mort : 
Professions / activités
Biographie
Commentaire biographique : 

Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :


Matricule de l'Ecole des Beaux-Arts : 2484. Albert Ballu, né à Paris 3è ancien [68, rue du faubourg Poissonnière à Paris 10è] le 1er juin 1849, fils de Théodore Ballu (1817-1885) architecte à Paris, et de Claire Orsel (1824-1914) fille d'Antoine Orsel (1779-1862) propriétaire, frère de Roger Ballu (1852-1908) critique d'art, inspecteur des Beaux-Arts, député de Seine-et-Oise, et de Cécile Ballu (1860-1922) mariée à Jean Antoine Marie Idrac (1849-1884) Prix de Rome de sculpture en 1873, bachelier ès-lettres en 1866, bachelier ès-sciences en 1867, élève de Magne et de son père, et de Félix Barrias en peinture, admis en 2è classe le 30 avril 1868, son dossier d'élève ne contient que sa feuille de valeurs, obtient un total de 21 valeurs dont 1 3è Médaille en construction générale, 1è classe et dernière mention le 30 décembre 1872 (architecte à Paris 9è [entre 1882 et 1914]; architecte du gouvernement; inspecteur des travaux reconstruction de l'Hôtel de Ville de Paris de 1872 à 1884, projet de statue équestre pour Étienne Marcel à l'Hôtel de Ville, 1883-1885; primé en dix concours publics entre 1875 et 1893; rapporteur au comité des inspecteurs généraux à partir de 1876, architecte diocésain d'Aix-en-Provence de 1879 à 1895, puis d'Ajaccio; architecte diocésain d'Alger le 1er janvier 1885, et d'Oran, Algérie, en 1895, dont il construit la cathédrale, inspecteur général adjoint en 1899; architecte des Monuments historiques à partir de 1879, inspecteur général des musées, architecte en chef des Monuments historiques pour l'Algérie, la Corse et les Charentes; architecte en chef des Monuments historiques pour l'Algérie de 1889 à 1927, fouille la ville romaine de Théveste [Thébessa] en 1890-1898, directeur des fouilles de Timgad entre 1889 et 1910; actif à Charleroi, Belgique [1er Prix au concours pour le Palais de Justice, et exécution en 1875-1881, Prix Duc ex aequo de l’Académie des Beaux-Arts le 19 avril 1884], à Bucarest, Roumanie [Palais de Justice, 1er Prix en 1885 et exécution de 1886 à 1895; 2è prix au concours pour le Palais du Sénat en 1890], et en Algérie [achèvement de la cathédrale d'Alger en 1886, architecte de l'archevêché à Alger, et de Notre-Dame d'Afrique, construction du casino de Biskra en 1892-1898, de la medersa de Constantine en 1906-1909, du Grand Séminaire de Constantine, de la gare et la cathédrale d'Oran en 1912, d'un monument à Timran], inspecteur général des musées des Monuments historiques de l'Algérie en 1899; Café Riche à Paris en 1894, décors par Édouard Jean Niermans (1859-1928); Palais de l'Algérie et pavillon du Siam, 2è Prix au concours pour le pavillon de la République Argentine et exécution à l'Exposition universelle à Paris en 1889, Grand Prix, Stéréorama, pavillon de l'Élysée et palais algérien à l'Exposition universelle à Paris en 1900, Grand Prix, et pavillon de l'Algérie à l'Exposition coloniale de Marseille en 1906; expose au Salon des artistes français à Paris en 1874, Église de Jouy-le-Moustier, Seine-et-Oise, six châssis, quatorze dessins, Médaille de 3è classe, 1875, Église de Jouy-le-Moustier, Seine-et-Oise; Église de la Ferté-Alais (Seine-et-Oise) (Pour les Archives et les Publications de la Commission des Monuments historiques), 1877, Projet de reconstruction de l'église d'Esnandes (Charente-Inférieure), quatre châssis; Projet de Palais-de-Justice pour Charleroi (Belgique), huit châssis (Ce projet, en voie d'exécution, a obtenu le 1er prix au concours), Médaille de 2è classe, 1884, Tour de Solidor, à Saint-Servan (Ille-et-Vilaine), état actuel et restauration, six châssis; Mosquée de Sidi-Abd-er-Rhaman, à Alger, ensemble et détails, quinze châssis, Médaille de 1è classe, 1885, Musée d'Alger, ancien Palais des hôtes du Dey, six cadres; Église d'Aregno (Corse), un cadre, 1886, Mosquée de la Pêcherie, Djama-el-Djedid, huit cadres; Palais-de-Justice de Bukharest (Roumanie), en cours d'exécution, six châssis et quatre cadres, 1887, Mosquée de Sidi-Ramdam, à Alger, deux châssis; Église de Fenioux (Charente-Inférieure), ensemble et détails, et 1891, Eglise d'Aulnay (Charente-Inférieure), trois châssis, et en dessin en 1875, 1880 et 1883; expose à l'Exposition universelle à Paris en 1878, Église de Jouy-le-Moustier (Seine-et-Oise), six châssis, (Salon de 1875) (Appartient aux Archives des Monuments historiques); Église de la Ferté-Alais (Seine-et-Oise) (Salon de 1875) (Appartient aux Archives des Monuments historiques); Palais-de-Justice pour Charleroi (Belgique), huit châssis (Ce projet, en voie d'exécution, a obtenu le 1er prix au concours) (Salon de 1877); Projet de reconstruction de l'église d'Esnandes (Charente-Inférieure), quatre châssis (Salon de 1877), Médaille de bronze, Munich en 1883, Mosquée de Sidi-Abd-er-Rhaman à Alger, neuf cadres; Eglise d'Esnandes (Charente-Inférieure), cinq cadres, Anvers en 1885, Mosquée de Sidi-Abd-er-Rhaman, à Alger, neuf cadres; Église fortifiée d'Esnandes (Charente-Inférieure), cinq cadres, 1è Médaille, Paris en 1889, Palais de Justice de Bucharest, dix châssis (Salon de 1885); Mosquée de Sidi-Abd-er-Rhaman, à Alger, sept châssis (Salon de 1886); Tour Solidor à St-Servan (Ille-et-Vilaine), trois châssis; Eglise de Lamballe (Côtes-du-Nord), cinq châssis; Pavillon de l'Algérie (Esplanade des Invalides); Pavillon de la République Argentine (Champ-de-Mars); Achèvement de la cathédrale d'Alger; Église d'Esnandes (Charente-Inférieure), restauration; Tour de Solidor, à St-Servan (Ille-et-Vilaine), restauration; Eglise de Lamballe (Côtes-du-Nord), restauration, Médaille d'or, Chicago en 1893, Palais de Justice de Bucharest, huit cadres; Église de Lamballe, quatre cadres; Tour de Solidor à Saint-Servan, quatre cadres; Église de Jouy-le-Moutier, trois cadres; Pavillon de la République Argentine, un cadre; E. U. 1889, Palais de Justice de Charleroi, un cadre; Pavillon algérien, un cadre; E. U. 1889, Cathédrale d'Alger, un cadre; Eglise d'Esnandes, restauration, un cadre, toutes œuvres exécutées, Anvers en 1894, hors concours, Bruxelles en 1897 et Paris en 1900, Travaux archéologiques exécutés en Algérie: 1° Monastère épiscopal de Tebessa (état actuel et restauration); 2° Ruines de Timgad (état actuel et restauration), Grand Prix; nombreuses publications sur le site archéologique de Timgad en Algérie, Prix Bailly de l'Académie des Beaux-arts en 1905 pour Les Ruines de Timgad; Prix Duc de l’Académie des Beaux-Arts pour le Palais de justice de Charleroi le 19 avril 1884 et le Palais de justice de Bucarest le 14 avril 1888; membre de la Société centrale des architectes en 1888, de l'Union syndicale des architectes français [en 1895], de l'Association Taylor en 1874, sociétaire perpétuel, et de la Société des artistes français en 1888; chevalier de la Légion d'honneur (décret du 30 décembre 1886, ministère de l'Intérieur et des Cultes, en qualité d'architecte diocésain), officier d'Académie en 1892, officier de la Légion d'honneur (décret du 11 décembre 1900, ministère du Commerce, en qualité d'architecte en chef des Monuments historiques de l'Algérie); Médaille d'argent d'archéologie de la Société centrale des architectes en 1895; retraité en France en 1921, en Algérie en 1927; mort à Paris le vendredi 3 novembre 1939; Archives nationales de France, AJ/52/354, dossier d’élève, et 19800035/0241/32020, dossier Légion d'honneur, contient son extrait d'acte de naissance; A.N.F., F/19/7225; Delaire, 1907; ThB; J. M. Leniaud, Répertoire des architectes diocésains du XIXe siècle, 2003 : en ligne; AKL; Dugast et Parizet; Musée d'Orsay, documentation)

Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
30 avril 1868 - 30 décembre 1872
Sujet concours admission : 
La Coupe du portique et la façade de retour d'angle de la Cour de l'hôtel d'un Ministère
Matricule : 
2484
Date de passage en première classe : 
30 décembre 1872
Commentaire Parcours : 

La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l’École.


Autre(s) formation(s) : Elève de Félix Barrias à la section Peinture de l’École des Beaux-Arts.

Ateliers
Ensembles / rapports
Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Albert Ballu est le fils et l'élève de Théodore Ballu.

Type de lien horizontal : 
Commentaire Type de lien horizontal : 

Albert Ballu et Roger Ballu sont frères.

Sources en ligne
Référence de notice : 
19800035/241/32020
Date de consultation : 
30/11/2016
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne

Champs Répertoire des historiens d’art déplacés suite à mise en ligne de février 2011


Réalisations : aménagement et décoration du café Riche à Paris;


1878 : il dresse les plans et dessine le nouveau palais de Justice de Bucarest.


1885 : participe à la reconstruction de l'Hôtel de Ville de Paris.


1889 : pavillons de l'Algérie et de l'Argentine à l'exposition universelle


1900 : pavillon de l'Algérie à l'exposition universelle


1900 : construction du pavillon Elysée Lenôtre, 10 avenue des Champs-Elysées


1890 - 1921 : fouilles et restaurations en Algérie


Il dirigea les fouilles de Timgad



Commentaire biographique : 1885: attaché à la Commission des monuments historique, il devient architecte diocésain d'Aix-en-Provence et d'Alger


1879: il est architecte diocésain d'Aix-en-Provence, en remplacement de H. Révoil


1889-1925: il est architecte des monuments historiques puis inspecteur général des musées ;


Il épouse Marguerite Houel.



Sujet d'études précis : Timgad




élève de Félix Barrias en peinture


Dossier élève vérifié


Tous les ouvrages de cet architecte ont été traités.


Bibliographie :


Arch. Monum. Hist., 1994, p. 34.


Bador, 1997.


Bouvier, 1999.


Dictionnaire arch. Paris, I, p. 25.


Congrès archéologique de France, Paris, 1934, p. 262.


Delaire, p. 46-47.


GAB, 1884, p. 29, 101, 130, 254, 311.


Pinchon Jean-François, Edouard Niermans (1853-1928), du Trocadéro à la maison de la radio, Bruxelles, 1985, 215 p.


Thieme et Becker, II ; Sauer, VI.



Fiche à établir


Bibliographie de : Guide illustré de Timgad (antique Thamugadi) [Texte imprimé] / Ballu, Albert (1849-1930) / Neurdein Frères / [1903]



Théâtre et forum de Timgad [Texte imprimé] : antique Thamugadi : état actuel et restauration



Musée de Timgad / Ballu, Albert (1849-1930) / Ernest Leroux / 1902



Ruines de Djemila [Texte imprimé] : antique Cuicul / Ballu, Albert (1849-1930) / J. Carbonel / 1921



Le monastère byzantin de Tébessa [Texte imprimé] / Ballu, Albert (1849-1930) / E. Leroux / 1897



Les ruines de Timgad, antique Thamugadi [Texte imprimé] : nouvelles découvertes / Ballu, Albert (1849-1930) / E. Leroux / 1903





Bibliographie sur : Nancy Thomson De Grummond - An encyclopedia of the history of classical archaeology. - Greenwood press, 1996. - p. 1105.