Aller au contenu principal

Breton, André

Statut
Publiée
Contributeur
INHA 2001
Dernière modification
01/12/2021 18:57 (il y a environ 2 mois)
Type de personne
Noms
Nom : 
Breton
Prénom : 
André
Sexe : 
Nationalité : 
Naissance et mort
Date de naissance : 
1896
Lieu de naissance : 
Date de mort : 
1966
Lieu de mort : 
Professions / activités
Sources en ligne
Référence de notice : 
11893950
Date de consultation : 
11/01/2018
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
Champs Répertoire des historiens d’art déplacés suite à mise en ligne de février 2011

Commentaire biographique :
octobre 1913 : étudiant en médecine, se tourne très vite vers la poésie ; 1914 : mobilisé dans le service de santé de l'armée, fait la rencontre, dans un hôpital, de Jacques Vaché ; 1917 : s'intéresse à la poésie d'Apollinaire qu'il fréquente dès son retour à Paris ; 1919 : avec Philippe Soupault et Louis Aragon, qu'il a rencontré à l'hôpital du Val-de-Grâce où il est affecté, fonde la revue " Littérature ", puis fait la connaissance de Tristan Tzara, chef de file du mouvement Dada ; 1920 : rejoint Dada pour participer à une " entreprise sans précédent de destruction de toutes les valeurs traditionnelles " (Maurice Nadeau) ; rédigent les " Champs magnétiques ", la première oeuvre surréaliste, , écrite selon le procédé de " l'écriture automatique " ; 1922 : rupture avec Tzara ; 1924 : établit ses positions esthétiques dans un premier " Manifeste du surréalisme " qui met en lumière le rôle des mécanismes de la pensée et de l'écriture fulgurante dans la poésie surréaliste. 1928 : écrit sa première version du " Surréalisme et la Peinture " qui montre que l'esthétique dépasse la littérature et embrasse tous les domaines artistiques ; 1929 : Le " Second Manifeste du surréalisme " précise la notion de " surréalité ", sonne le ralliement du surréalisme au marxisme et condamne les " déviations " en prononçant un certain nombre d'excommunications ; 1930 : parution de " Ralentir travaux ", rédigé en collaboration avec Eluard et Char, approfondit les théories du Second Manifeste ; 1935 : quitte le Parti communiste et s'investit dans la revue Minotaure ; il voyage beaucoup et rencontre Léon Trotski en 1938 ; 1939 : rédaction du manifeste " Pour un art révolutionnaire indépendant " ; 1941 : exil à New York ; publie ses " Prolégomènes à un troisième manifeste du surréalisme ou non " ; effectue de nombreux voyages pour découvrir les vestiges de l'Amérique pré-colombienne ; 1946 : retour en France ; 1947 et 1965 : organise deux expositions internationales du surréalisme.

THEMES D'ETUDE :
Période étudiée : XXe

Technique étudiée : peinture

Sujet d'étude précis : surréalisme

Fiche à établir
Bibliographie de : Les Champs magnétiques , en collab. avec Soupault ; " Le Surréalisme et la Peinture " / 1928 ; " Second Manifeste du surréalisme " / 1929 ; " Ralentir travaux ", en collab. avec Paul Eluard et René Char ; " Pour un art révolutionnaire indépendant "/ 1939 ; " Prolégomènes à un troisième manifeste du surréalisme ou non " / 1941 ; "Le Surrréalisme et la peinture / 1946 ; "L'Art magique" / 1957
Laclotte, p. 229 ; Doc. Louvre boîte 14 ; Schvalberg