Aller au contenu principal
Mise à jour fréquente
Coupe d'Arcésilas, 560-550 av. J.-C.

Répertoire des ventes d'antiques en France au XIXe siècle

Antiques vendus, Antiquité perdue...


Quel rôle le marché de l’art français a-t-il joué dans la constitution des collections et des savoirs de l’Antiquité ? Qui étaient les marchands, les collectionneurs, les experts qui participaient aux échanges ? Paris a été l’un des cœurs du marché des antiquités au 19e siècle. Les ventes aux enchères, organisées par la chambre des Commissaires-Priseurs, ont laissé deux types de documents de permier ordre : des catalogues de vente d’une part, avec le détail des objets vendus, des procès-verbaux d’autre part, avec le nom des acheteurs et les prix. À partir de cela, le Répertoire des ventes vise à créer une liste complète des ventes aux enchères d’antiquités qui ont eu lieu entre 1800 et 1914 et à détailler quelques ventes clés. L’objectif est de fournir un ensemble de références sur les œuvres, les acheteurs et les vendeurs, permettant ainsi de retracer le parcours des objets, l'évolution du marché et l'histoire de la formation et de la dispersion des collections. Les "Cahiers Plaoutine", qui renferment les recherches sur les anciennes ventes de vases grecs de l'archéologue Nicolas Plaoutine (1893-1942) et conservés au Département des antiquités grecques, étrusques et romaines du musée du Louvre, ont été numérisés et mis en ligne en association avec la base de données, rendant ainsi publique une source fondamentale d'informations que les chercheurs ne pouvaient jusqu'à présent consulter qu'in situ.


En 2018, un site de datavisualisation de ces données a été mis en ligne. Il permet d’exposer les données de la recherche de manière interactive et ainsi de mettre en valeur les exploitations scientifiques qu'elles permettent (sur la trajectoire des objets, les réseaux d'acteurs, les évolutions des valeurs, etc.). Nous proposons ainsi de visualiser le cycle de vie de ces objets issus de l'antiquité, qui peuvent être suivis dans leurs histoires temporelles et leurs déplacements géographiques ; on peut également découvrir le portrait des acteurs de ces ventes et les données relatives aux prix des antiques à cette période. 

Sélection d'objets illustrés dans les catalogues de vente de la collection Julien Gréau  en 1885 et 1891. 

Pour aller plus loin

Sur la piste des oeuvres antiques

Carnet de recherche

Présentation du programme

Partenaires

Citer la base

Répertoire des ventes d'antiques en France au XIXe siècle - INHA / Musée du Louvrehttps://agorha.inha.fr/ark:/54721/47. (Consulté le JJ mois AAAA).