Aller au contenu principal
Statut
Publiée
Contributeur
Fiori, Ruth
Dernière modification
25/02/2022 08:41 (il y a 6 mois)
Type de personne
Noms
Nom : 
Girault
Prénom : 
Charles
Sexe : 
Nom : 
Girault
Prénom : 
Charles Louis
Naissance et mort
Date de naissance : 
27 décembre 1851
Lieu de naissance : 
Commentaire Naissance : 
Cosne-sur-Loire
Date de mort : 
26 décembre 1932
Biographie
Commentaire biographique : 
Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Matricule de l'Ecole des Beaux-Arts : 2815. Charles Louis Girault, né à Cosne-sur-Loire (Nièvre) le 27 décembre 1851, élève d'Honoré Daumet, admis en 2è classe le 17 octobre 1873, classé 1er de sa promotion, obtient un total de 28 valeurs dont 2 3è Médailles en géométrie descriptive et stéréotomie, 1è Médaille en construction générale et Prix Jaÿ, 1è classe et Prix Jean Leclaire le 2 août 1875, obtient 10 mentions, et 9 Médailles (dont 5 Médailles en dessin d'ornement et 3 Premières Médailles en projets rendus), certificat de capacité le 11 août 1877, Grande Médaille d’argent de la Société centrale des architectes, Fondation Destors, en 1878, Prix Achille Leclère de l’Académie des Beaux-arts le 8 mars 1879, 4è logiste au Concours de Rome le 15 mars 1879 et 1er Second Grand Prix le 5 août 1879 (Un Conservatoire de Musique et de Déclamation pour une grande capitale), 1è Médaille et 1er Prix Rougevin le 23 février 1880, 1er logiste au Concours de Rome le 13 mars 1880 et Grand Prix de Rome le 3 août 1880 (Un hospice pour les enfants malades ou infirmes), Prix Veuve Leprince de l'Académie des Beaux-arts en 1880, Prix Deschaumes de l’Académie des Beaux-arts en 1880, pensionnaire à l'Académie de France, Villa Médicis à Rome du 28 janvier 1881 au 31 décembre 1884, envoi de 4è année Restauration de la Villa d'Hadrien à Tivoli, diplômé de droit le 1er janvier 1888 (architecte à Paris 6è [en 1886], Paris 8è [entre 1887 et 1890], Paris 6è [atelier], et Paris 16è [entre 1894 et 1931]; actif à Bruxelles et Ostende, Belgique; architecte des Bâtiments civils et Palais nationaux, Bibliothèque Sainte-Geneviève, inspecteur des travaux de la Bibliothèque nationale; architecte en chef des palais du Louvre et des Tuileries de 1908 à sa démission en 1910; architecte de l'Exposition universelle de 1889, pavillons du Grès, des chambres du commerce maritime et de la balnéothérapie, et palais de l'Hygiène à l'Exposition universelle de 1889, magasin de la Société des faïences Creil et Montereau rue Bleue à Paris 9è en 1890, crypte de l'Institut Pasteur et tombeau de Pasteur à l'Institut Pasteur en 1896, tribunes de l'hippodrome de Longchamp en 1903, monument à Pasteur place Breteuil en 1904, avec le statuaire Jean Joseph Alexandre Falguière (1831-1900), hôtels, villas, constructions particulières à Paris; Palais de l'hygiène et Chambre du commerce maritime à l'Exposition universelle à Paris en 1889; 1è prime au concours pour l'aménagement d'ensemble de l'Exposition universelle de 1900, 1è prime au concours pour l'aménagement d'ensemble de l'Exposition universelle de 1900, 1è prime au concours pour le Petit Palais de l'Exposition universelle de 1900 en 1896, et exécution (Prix Jean Jacques Berger de l’Institut de France en 1900, Prix Edmond Lambert en 1900), 3è prime pour le Grand Palais; auteur pour le roi Léopold II de Belgique de l'agrandissement du château de Laeken en 1901-11, du musée du Congo à Tervueren en 1901-10, et de l'arc triomphal et des colonnades du Palais du Cinquantenaire à Bruxelles en 1904-10; portique promenoir sur la digue d'Ostende; expose au Salon des artistes français à Paris en 1884, Tombeau des Scaliger à Vérone, Médaille de 2è classe, 1885, Restitution de l'arc de Titus à Rome, cinq châssis et une aquarelle, 1886, Trois aquarelles: 1. Porte de la grande mosquée de Kairouan, Tunisie, 2. Un portique dans la cour de la grande mosquée de Kairouan, 3. Panneau de faïence à la mosquée du barbier, à Kairouan, 1887, Fragment de frise trouvé à l'emplacement du palais Fiano, à Rome, restauration au quart de l'exécution, 1888, Villa d'Hadrien, partie méridionale et péristyle de Palais de l'Empereur, restauration, six châssis; Croquis de voyage, Médaille de 1è classe, et 1907, Essai de décorations picturales des voûtes de la galerie de sculpture du Petit-Palais, et à l'Exposition universelle des Beaux-arts à Anvers en 1885, Tombeau de Martino II della Scala, à Vérone, cinq châssis, Paris en 1889, Restauration de la Ville d'Hadrien; Relevé du tombeau de Martino II della Scola, à Vérone; Détails de l'arc de Titus, à Rome, Médaille d'argent, et 1900, Plan du tombeau de Pasteur à l'Institut Pasteur; Plan, soubassement et 1er étage du Petit Palais des Beaux-Arts à l'Exposition Universelle de 1900, Grand Prix, hors concours; architecte des Bâtiments civils et Palais nationaux, nommé inspecteur général par arrêté ministériel en date du 4 décembre 1911 en remplacement de Constant Moyaux décédé, chargé de l'inspection de la 1è division, inspecteur jusqu'en 1922, membre du Conseil général des Bâtiments civils; professeur d'atelier libre d'architecture à l'École des Beaux-arts, adjoint à Daumet, de 1885 à 1894 [lettre du 19 décembre 1887 dans laquelle il déplore de ne pas avoir été invité à la distribution des Médailles où ses élèves ont eu des récompenses; lettre du 6 octobre 1888: pose de nouveau sa candidature pour faire partie des membres du Conseil supérieur de l'École des Beaux-arts; lettre du 6 octobre 1890: étant il y a deux ans membre temporaire du jury de la section architecture, sollicite l'honneur de faire partie du jury permanent], nommé membre du Conseil supérieur des Beaux-arts en 1907; directeur de l'École d'architecture de l'Université de Genève, Suisse; publication: Notice sur la vie et les œuvres de M. H. Daumet; marié au temple de l'Oratoire à Paris le 28 mai 1889 avec Geneviève Delebecque; membre de la S.A.D.G. en 1887, figure encore dans l'annuaire 1931, de la Société centrale des architectes en 1891, président en 1908 et 1921, de la Société de défense mutuelle des architectes, de l'Association Taylor en 1898, sociétaire perpétuel, membre du comité de 1912 à 1932, membre de la Société des artistes français; membre d'honneur de l'Institut Royal des Architectes du Canada, figure dans l'annuaire 1923-24; officier d'Académie [avant 1895], chevalier de la Légion d'honneur en 1897, officier en 1900, décoration étrangère; Prix de la Société centrale des architectes en 1878, Grande Médaille d'argent de l'architecture privée de la Société centrale des architectes, Fondation Le Soufaché, en 1893, Médaille d'honneur (Médaille d’or) de la Société centrale des architectes, fondation Guérinot, en 1928; Prix Lheureux de la Commission des Beaux-arts de la Ville de Paris [après 1900]; élu membre titulaire de l'Académie des Beaux-Arts, section d'architecture, le 7 juin 1902 au fauteuil d'Ernest Coquart, président pour 1919; Corresponding Member of the R.I.B.A., Royal Gold Medal of the R.I.B.A. en 1920; mort à Paris le 26 décembre 1932; Archives nationales de France, AJ/52/367, dossier d’élève; A.N.F., 285 AP, plans, photographies, dont certains relatifs aux travaux de l'agence du Louvre et des Tuileries, que Girault dirigeait; Delaire, 1907; ThB, XIV, 1921; Vollmer, II, 1955; Dugast et Parizet; Jean-Luc Bauduin in AKL, LV, 2007; Musée d'Orsay, documentation)
Concours
Concours : 
Date de jugement : 
2 août 1875
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 1ère médaille
Concours : 
Date de jugement : 
8 mars 1879
Concours : 
Date de jugement : 
5 août 1879
Commentaire Concours / jugement : 
Classement : 1er Second Grand Prix
Parcours
Date d'entrée / sortie dans l'école : 
17 octobre 1873 - 3 août 1880
Sujet concours admission : 
Un Corps de garde
Date du diplôme : 
3 août 1880
Matricule : 
2815
N° de promotion : 
7
Date de passage en première classe : 
2 août 1875
Commentaire Parcours : 
La première date de présence (la seule parfois) est celle du concours d'admission et la seconde date celle de la dernière mention de présence de l'élève à l'Ecole. Présenté par : Daumet
Certificat de capacité : 1877-08-11
Bibliographies / archives
Commentaire Bibliographies / archives : 
Contenu du dossier personnel : Le dossier d'élève contient : lettre de Girault au directeur de l'Ecole l'informant qu'il souhaite emprunter son envoi de 4e année "Restauration de la Piazza d'Oro à la Villa d'Hadrien" afin de l'exposer au Salon de 1887 et qu'il voudrait, à cette occasion et avant la fin des vacances, le "compléter" et le "développer" (on apprend que Girault est alors inspecteur des travaux de l'Etat) (26 août 1886) ; lettre du chef de cabinet (pour le sous-secrétaire d'Etat des Beaux-arts) au directeur de l'Ecole l'informant que Girault "vient d'être rayé des contrôles de l'armée et dégagé de toute obligation militaire" et lui demandant de transmettre cette décision à l'intéressé (Girault est qualifié de "Grand prix de l'Institut") (28 août 1880) ; [minute d'une] lettre du directeur de l'Ecole des Beaux-Arts au directeur des Beaux-Arts à propos de la demande de Girault de se faire prêter et de retravailler son envoi de 4e année [voir lettre du 26 août 1886] : "il n'y a aucun inconvénient à faire droit à cette demande [...] à la condition toutefois qu'il devra, aussitôt l'exposition terminée, restituer son envoi à M. le Conservateur de l'Ecole" (3 septembre 1886) ; lettre du directeur des Bâtiments Civils et des Palais Nationaux, chargé de l'intérim (pour le directeur des Beaux-Arts en congé) au directeur de l'Ecole des Beaux-Arts accusant réception de la lettre précédente [du 3 septembre], l'informant qu'il accède également, et aux mêmes conditions, à la demande de Girault et lui demandant de transmettre cette décision à l'intéressé (8 septembre 1886) ; [minute d'une] lettre du secrétaire de l'Ecole (pour le directeur absent pour congé) à Girault l'informant que l'Ecole accède à sa requête [voir lettres des 26 août, 3 et 8 septembre 1886] (9 septembre 1886) ; lettre de Münt (?) [signature difficilement lisible] : "J'ai l'honneur de proposer à M. le Directeur de l'Ecole de transmettre à M. le Sous-Secrétaire d'Etat des Beaux-Arts la demande de M. Girault avec un avis favorable" (2 septembre 1886) ; lettre de réclamation de Girault au directeur de l'Ecole : il regrette vivement de ne pas avoir été invité à la distribution des médailles qui vient d'avoir lieu, lui rappelle qu'il "dirige en collaboration avec Monsieur Daumet un des ateliers libres les plus importants" et que leurs "élèves ont eut cette année de nombreux succès" et le prie de bien vouloir faire en sorte qu'on ne l'oublie pas l'année prochaine (on apprend qu'il est toujours architecte inspecteur des travaux de l'Etat et qu'il enseigne à cette date depuis 3 ans) (19 décembre 1887) ; [minute d'une] lettre du directeur de l'Ecole à Girault accusant réception de la lettre précédente [19 décembre 1887] et l'informant qu'il va faire le nécessaire (20 décembre 1887) ; lettre de Girault au directeur de l'Ecole lui faisant part de son désir de se "faire admettre au nombre des membres du jury de l'Ecole des Beaux-Arts" et lui demandant de transmettre sa candidature aux membres du Conseil Supérieur de l'Ecole des Beaux-Arts (on apprend qu'il a déjà fait la même demande au cours des années précédentes et qu'il est "inspecteur des bâtiments civils" et "architecte à l'Exposition universelle de 1889") (6 octobre 1888) ; faire-part de mariage : Charles Girault épouse Germaine Delebecque le 28 mai 1889 ; lettre de Girault au directeur de l'Ecole lui demandant de transmettre aux membres du Conseil Supérieur de l'Ecole des Beaux-Arts une lettre dans laquelle il "sollicite l'honneur de faire partie du jury d'architecture à titre permanent" (on apprend qu'à cette date il est "membre temporaire du jury de la section d'architecture") (6 otobre 1890) ; lettre de Girault aux membres du Conseil Supérieur de l'Ecole des Beaux-Arts [c'est la lettre évoquée dans la lettre précédente] (on apprend qu'il a été admis comme "membre temporaire" 2 ans plus tôt) (6 octobre 1890) ; minute d'une lettre du directeur de l'Ecole à Girault accusant réception des relevés relatifs à son projet pour l'Exposition universelle de 1900 : il s'agit d'un don à la bibliothèque de l'Ecole (3 avril 1895) ; 1 feuille de valeurs (12 jugements entre le 30 décembre 1873 et le 2 août 1875, 28 valeurs) ; 1 feuille de valeurs de première classe (25 jugements entre le 30 novembre 1875 et le 3 août 1880, le nombre de valeurs est masqué par la reliure) ; 1 feuille de renseignements (il est indiqué que cet élève a été présenté par Daumet, qu'il faisait partie de l'atelier de Daumet, qu'il a subi les épreuves d'admission en septembre 1873 et qu'il est entré en seconde classe le 17 octobre 1873).
Sources en ligne
Référence de notice : 
LH/1150/27
Date de consultation : 
21/12/2016
Source
source : Institut national d'histoire de l'art (France) - licence : Attribution 4.0 International (CC BY 4.0)
Commentaire interne
Dossier élève vérifié
Pas d'information concernant son projet de diplôme, ni la date d'obtention de son diplôme (la date mentionnée paraît peu probable), ni son n° de promotion.
Diplômé de droit le 1er janvier 1888